Zygmunt Miloszewski Les impliqués

1507-1

Préquel de polar polonais.

L’époque impose la logique des séries. Nous aimons vieillir avec leurs protagonistes. Les grands lecteurs sont des téléphages incapables de résister à la disparition de personnages auxquels ils se sont attachés. Pour déconstruire l’ornière de leur linéarité, il faudrait regarder les séries à l’envers. Une pratique courante à n’importe quel lecteur.

Le procureur  Teodore Szacki est donc surpris au commencement de ses renoncements. Il joue encore au jeux vidéos comme on défend ses dernières illusions. Il déchante mais n’est pas, encore, résigné.

Lire la suite « Zygmunt Miloszewski Les impliqués »

L’été des noyés, John Burnside

414skaqdvl-_sx195_

pas un instant je ne cessai d’attendre qu’une chose se produise. Une chose qui mette un terme à l’histoire. Une chose qui donne une explication au mystère – quand bien même je n’aurais pas su dire en quoi le mystère consistait.

Le fantastique serait-il une question d’élégance ? Dans ce roman, la sensibilité l’emporte. Par exception ce n’est pas ici celle de la petite personne d’un auteur bruyamment mise en avant. Au fil du roman, le lecteur découvre la capacité de Burnside à se décentrer pour appréhender la disparition.

Lire la suite « L’été des noyés, John Burnside »

La rage Zygmunt Miloszewski

la-rage

Polar polonais. La sonorité semble à elle seule valoir le coup. Commencer par la fin une trilogie annoncée achever m’a toujours parut une aussi bonne idée que de confier mon attraction à des allitérations.

Le roman n’est pas dénué de charme. Il use cependant d’une noirceur qui, dans le polar, confine parfois à l’automatisme. L’auteur donne l’impression de faire assaut de désespoir. Sans doute est-ce, comme pour son personnage principal le procureur Teodore Szacki, une stratégie défensive.

Lire la suite « La rage Zygmunt Miloszewski »