Questions de style(s) {2}

tumblr_ow7mb9Rn4e1qz6f9yo6_1280.jpg

 

 

 

 Précisons le projet. Même si, comme pour ce carnet de lecture, je souhaite le faire en pratique. À l’essai plutôt que par déclaration de principe. S’interroger sur le style informe surtout, à mon sens, de sa pesanteur. Toujours une forme de regret : ce que j’aurais aimé faire et non ce que je suis parvenu à faire, censé parler de lui-même.

Lecture & écriture. Infime discrétion du dernier item. La lecture a tout boulotté. Avec un indéniable plaisir (merci à vous), ce carnet de lecture apaise mes aspirations scripturales. Elles se développent autre part. Silence et discrétion : un premier projet sans la moindre réponse favorable, un second sur le métier. Plein de doutes donc. Sporadiquement, j’en porterai ici l’écho.

Lecture & écriture. Sans opposition. Amalgame alchimique. Pour la prétention à qualifier son propre travail. La lecture, rassurez-vous, revient au plus tôt avec une longue note sur Jérusalem d’Alan Moore.

À partir de cette lecture pourtant se pose la question de l’hermétisme d’une écriture sans objet, sans appui. De quoi parlez, au fond ? De soi, il ne saurait en être question. Poursuivre plutôt ce paradoxe : tenter, ailleurs donc, la description de personnages et s’interroger sur la façon de les rendre attachant en faisant l’économie du cliché, de la réduction psychologique. Perdu dans les reflets d’un discours toujours rapporté. Fragilité du procédé : je décris le personnage sous le regard d’un personnage. Une sorte d’excuse à ma vision peu claire.

La question, un peu confuse comme cette note, serait donc : le romancier doit-il voir ses personnages, croire en leur existence charnelle, alors qu’il est plongé dans la constellation de mots qui les définit plus qu’elle ne les décrit ? Pour être un rien moins obscure, un personnage apparaît-il dans son usage itératif d’adverbes ?

 

2 commentaires sur « Questions de style(s) {2} »

  1. Alors là, ta question est encore plus complexe que celle de l’article précédant… Sachant en plus que je n’ai jamais eu réellement vocation à être écrivaine (ça m’a effleuré l’esprit, comme tout le monde, ok), je ne me suis jamais penchée sur ces questions, même par curiosité.

    Et c’est plutôt à nous de te remercier pour ton blog et tes articles. Trouver quelqu’un qui puisse rédiger des chroniques avec un style aussi particulier et plaisant que le tien, tout en n’ayant pas ce côté pédant que je reproche à certaines critiques littéraires officielles que j’ai pu lire lors de mes pérégrinations sur Internet, ça ne faisait pas forcément partie de mes espérances, et pourtant…

    « La lecture, rassurez-vous, revient au plus tôt avec une longue note sur Jérusalem d’Alan Moore. » Aha, je m’en doutais après avoir vu ton tweet. 😀 Hâte de lire ça alors !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s