La femme aux cheveux roux Orhan Pamuk

pamuk.jpeg

La littérature et ses doubles ou les fatalités de la fiction. Au cœur des obsessions qui alimentent toute son œuvre (l’Orient et l’Occident, l’imitation et l’authenticité, l’image et ses mots), Orhan Pamuk trouve dans la réflexion sur la paternité un motif qu’il tisse avec son extraordinaire habilité et humour. À la fois mythe et récit ancré dans un quotidien, La femme aux cheveux roux résonne durablement, à l’image de tout ce qui tombe dans un puits.

Lire la suite « La femme aux cheveux roux Orhan Pamuk »

Liberté totale Pablo Katchadjian

cover157367-medium.png

Les contraintes de la liberté, les joies d’un récit délicieusement foutraque d’un égarement dans les rets et autres ratiocinations du langage, les controverses narquoise d’un dialogue qui sert de fil narratif, ténu mais tenu, à cette ode à la création sans limite.  La Liberté totale, dialogue de lettre se fait conte philosophique, théâtre d’un au-delà de l’absurde, réflexion métaphysique sur les limbes que sont, sans doute, l’univers littéraire. Pablo Katchadjian s’y révèle un fantaisiste hors-pair, une très belle découverte.

Lire la suite « Liberté totale Pablo Katchadjian »

Oyana Éric Plamondon

oyana

La langue et son territoire, ses luttes pour les indépendances : le passé à ses violences, la mémoire ses déflagrations. Dans un collage de différents niveaux de récits, Oyana offre une plongée dans les répercussions de l’abandon de la lutte armée par l’ETA. Par un très joli rapprochement balainier entre le Québec et le Pays-Basque, Éric Plamondon fait de ce roman – qui se lit d’une seule traite enthousiaste – une quête identitaire pour son personnage et une lutte pour l’indépendance de son langage pour l’auteur.  Lire la suite « Oyana Éric Plamondon »

Mer Blanche Roy Jacobsen

G01768

Esseulements insulaires, le deuil des amours et des présences, le poids des saisons et de l’intrusion d’un extérieur guerrier. Dans une langue à l’âpre simplicité, dans une prose où la cruauté apparaît dans  ce qu’elle se réserve de dire, Roy Jacobsen nous transporte à nouveau à Barrøy, une île norvégienne durant la seconde guerre mondiale. Mer Blanche capture, sans frime mais avec une vraie concertation, les douleurs et les exaltations de la vie telle qu’elle passe.

Lire la suite « Mer Blanche Roy Jacobsen »

Le cartographe des Indes boréales Olivier Truc

 

cartographe

De l’aventure à sa représentation, de la cartographie à la répression politique, de la foi à la sorcellerie, dans ce grand voyage en terre laponne, outre une histoire des guerres de religion et de la colonisation de ce grand-nord, Olivier Truc embarque le lecteur dans un récit d’espionnage et de fatalité. Le cartographe des Indes boréales en ses nombreuses ellipses tente aussi la cartographie, entre fracas et douceur, d’une âme.

Lire la suite « Le cartographe des Indes boréales Olivier Truc »