Super Hôte Kate Russo

La création artistique au jour le jour, la vie telle qu’on apprend, quand même, à la percevoir. Un premier roman très drôle, pertinent et enlevé dans lequel Kate Russo excelle à déceler les failles et les souffrances de ces personnages de passage où résidents. Dans sa joie, Super hôte parvient à une description de Londres, dans ses différents quartiers et milieux.

Lire la suite « Super Hôte Kate Russo »

Gema Milena Busquets

Éloge de la frivolité dans un exercice contrarié, fictif, de la mémoire. Sous ses allures d’autobiographie légère, superficielle – entre amour et enfants – Gema ausculte la perte et son acceptation. Milena Busquets revient, sans heurts ni fantôme sur son adolescence, sur la défense malheureuse, dupe d’elle-même, de sa frivolité.

Lire la suite « Gema Milena Busquets »

Terra Alta Javier Cercas

Sous l’allure d’un joli polar, derrière un hommage à la lecture et aux Misérables de Victor Hugo, Javier Cercas signe un roman efficace où les lecteurs est entraîné dans ces ambivalences morales qui caractérisent toute l’œuvre de l’auteur. Terra Alta une belle histoire de rédemption et de vengeance, une façon de savoir comment on s’arrange d’un passé irrésolu.

Lire la suite « Terra Alta Javier Cercas »

Les Quichottes, voix de la Laponie espagnole Paco Cerdà

Plongée, un rien trop chiffrée à l’occasion, dans une des zones européenne en voix de désertification : la Serrania Celtibérica. Paco Cerdà, sous la forme d’une enquête journalistique qui se joue de références littéraires, donne voix aux habitants, aux résistants, de cette vaste zone espagnole peu hospitalière, il fait entendre l’isolement de villages à la mort programmée. Les Quichottes porte alors une interrogation sur la voix prétendument unique de l’urbanisation systémique de nos vies.

Lire la suite « Les Quichottes, voix de la Laponie espagnole Paco Cerdà »

El Edén Eduardo Antonio Parra

Nuits d’errances mexicaines, alcools et bribes de souvenirs pour retracer l’enfer d’une nuit de destruction, les fragiles précédentes beautés qu’elle semble rendre impossible. Dans sa sombre confusion entre passé et présent, souvenir et oubli, El Edén est un superbe roman sur le Mexique contemporain. Dans sa violence et son empathie, Eduardo Antonio Parra dessine ce meurtrier affrontement de bandes rivales de narco-trafiquant comme un drame universel, celui de nos lâchetés et de nos fous héroïsmes, de nos amours mirifiques ou minables.

Lire la suite « El Edén Eduardo Antonio Parra »