La bouée Natacha Andriamirado

La discrète fantaisie du décalage, celle d’un point de vue amusé, empathique pour les secours, les fuites et autres bouées inventées pour survivre à la tenace déraison de nos vies. Onze nouvelles autant de basculements dérisoires que Natacha Andriamamirado accompagne de délicieux récits où elle surprend le déclencheur de ses textes, poursuit la singularité d’une appréhension curieuse, sceptique, du monde un peu fou qu’en partage nous avons.

Lire la suite « La bouée Natacha Andriamirado »

Brigantessa Giuseppe Catozzela

Reconstitution patiente, fidèle, du destin de Maria Olivera qui, au temps de l’unification de l’Italie, de ses belles promesses révolutionnaires trahies, deviendra la Ciccilla, figure historique du brigandage et de la résistance. Roman historique populaire, un rien formaté hélas aussi, Brigantessa parvient à décrire tous les statu quo du roman national italien, ses luttes pour se maintenir au pouvoir, pour ne rien changer à l’oppression sociale. Giuseppe Catozzela se révèle un témoin effacé de cette histoire quasi-mythique.

Lire la suite « Brigantessa Giuseppe Catozzela »

La main de Dieu Valerio Varesi

Une enquête au sommet pour l’inspecteur Soneri. Toujours, hélas pétri d’une nostalgie sans précision, Valerio Varesi emporte son lecteur dans un univers montagnard délicieusement clos, dans une belle réflexion sur les communautés qui appartiennent à la montagne, résiste à son délabrement. La main de Dieu, un polar plaisant.

Lire la suite « La main de Dieu Valerio Varesi »

Faut-il éteindre les néons Anne-Rebbecca Willing

Un bar ferme et, dans le clignotement d’un néon exténué, c’est la soif d’absolu de ses clients qui s’illumine. Voix des néons qui voient tout, du barman qui écoute, d’Arthur qui attend de s’emplir de la lumière des autres en picolant soir après soir, de Bethsabée qui tait ses tacites voyages, d’un dernier qui vient seulement pour effacer un record dans une borne de jeu vidéo: dans son premier roman Anne-Rebecca Willing parvient à saisir tout ce qui nous anime juste avant la fin. Faut-il éteindre les néons, lucide et mélancolique et aveugle comme au bistro, capte finement les déguisements de nos désirs d’absolu.

Lire la suite « Faut-il éteindre les néons Anne-Rebbecca Willing »

Aorte adorée (se pendre et autres idées géniales quand on s’ennuie le dimanche) Christophe Esnault

Le suicide comme on en rit, les délices de l’humour noir, la préservation de la panique, vécue, dans les provocations de la blague potache, du sérieux du comique macabre. Aorte adorée, 32 brèves situations terminales, autant d’échappatoires, où Christophe Esnault creuse son propre rapport au monde.

Lire la suite « Aorte adorée (se pendre et autres idées géniales quand on s’ennuie le dimanche) Christophe Esnault »