L’anarchiste qui s’appelait comme moi Pablo Martin Sanchez

Reconstitution rieuse, d’une grande précision jusque dans ses ellipses, d’un destin tragique, de la vivifiante beauté d’idéaux indispensables. En s’effaçant, l’auteur poursuit son homonyme dans un récit d’aventures et d’amitié un précis historique sur l’anarchisme et ses engagements et trahisons collectifs. Pablo Martin Sanchez plonge le lecteur dans l’Espagne du début du siècle, la France des années 1910 et 1920 et fait admirablement revivre cette héroïque tentative d’invasion révolutionnaire de l’Espagne. Une très belle tentative de réinventer l’Histoire par le roman.

Lire la suite « L’anarchiste qui s’appelait comme moi Pablo Martin Sanchez »

La pêche au petit brochet Juhani Karila

La marécagisation de la magie, la canicule en Laponie et l’épuisement cocasse d’un sort. Dans un univers fantasque, entre humour et enregistrement de la déperdition des croyances d’un mode de vie ancestral, Juhani Karila prend le lecteur dans son filet et ressuscite enchantements et peurs. La pêche au petit brochet dessine alors un roman sur les pouvoirs de la parole, ses engagements et ses émancipations.

Lire la suite « La pêche au petit brochet Juhani Karila »

Ici, la Béringie Jeremie Brugidou

Le passage des subjectivités, des époques, des espèces et autres territoires. Jeremie Brugidou invente un territoire: aux confins du détroit de Béring, il esquisse une île où subsisteraient les pollens de ce que nous sommes, les mélanges plus ou moins hallucinatoires de nos identités comme possibilité d’un autre récit. Mêlant les époques, les discours (du rêve au carnet de terrain, du récit chamanique aux glissements scientifiques), Ici la Béringie réfléchit une autre façon d’être au monde.

Lire la suite « Ici, la Béringie Jeremie Brugidou »

Lettre au recours chimique Christophe Esnault

La psychiatrie et ses aliénations normatrices, la folie et ses refus, la dysphorie et ses soulèvements, ses lucidités aussi sur cette normalité qui nous tient lieu de soumission à la discrétion. Récit versifié, explosé, sur la mise en mot de l’expérience de l’auteur, son expérimentation de la pharmacopée, les différentes formes et comédies que peuvent trouver un discours sur la folie, Lettre au recours chimique est un texte à la force d’un cri primal. Christophe Esnault, sous les masques et la provocation, le rire et le Vivre, met à nu la singularité de sa voix.

Lire la suite « Lettre au recours chimique Christophe Esnault »

La comédie urbaine Sébastien Doubinsky

Roman de la légèreté et de l’enthousiasme, joyeuse jeunesse saisie dans le ratage magnifique, hilarant, de ses ambitions – poétiques, philosophiques, passionnelles – indispensables. Sébastien Doubinsky dans une prose constamment drôle, pleine de chutes et d’écarts, captive le lecteur par ses trois récits entremêlés où des paumés magnifiques, entre deux bières, entre deux citations piratées, s’inventent, dans le ratage, un destin. Sous ses aspects rieurs et sautillants, La comédie urbaine est constamment captivant.

Lire la suite « La comédie urbaine Sébastien Doubinsky »