Zeruya Shalev Thèra

thera

Dans Thèra, Zuruya Shalev nous livre le long et obsédant monologue d’une femme blessée, en pleine rupture amoureuse. Avec l’exactitude d’une cruauté pesée, Shalev dissèque les oscillations, les arrangements et chacune de ces constructions mentales par lesquelles nous tentons de nous approprier notre existence.

Lire la suite « Zeruya Shalev Thèra »

Défaite des maîtres et des possesseurs Vincent Message

message

Fable apocalyptique, visionnaire et politiquement pessimiste, Défaite des maîtres et des possesseurs est une sombre allégorie sur la domination destructrice d’un espèce à la démoniaque supériorité. Une fable emplie de réflexion sur une époque sans satiété.

Lire la suite « Défaite des maîtres et des possesseurs Vincent Message »

La faille Isabelle Sorente

lafaille

Dans une ambivalente oscillation entre le roman et l’autobiographie, La faille explore avec une précision clinique les blessures d’une galerie de personnages d’une magnifique opacité. Au-delà d’une étude sur un pervers-narcissique, un mari manipulateur, ou du consentement de celle qui jamais ne se laisse réduire au statut de victime, Isabelle Sorente nous livre une profonde réflexion sur la creuse douleur d’être au monde.

Lire la suite « La faille Isabelle Sorente »

Vérité Peter Temple

Peter-Temple-Vérité1.png

Vérité de Peter Temple est un polar caniculaire. Avec une vraie sécheresse donc, son récit trace le portrait sans fard d’une Australie peu attrayante.  Une enquête embrouillée, les souvenirs et les erreurs du commissaire Stephen Villani font de ce roman un miroir complexe de notre peu aimable humanité.

Lire la suite « Vérité Peter Temple »

Love Toni Morrison

morrison

Dans Love Toni Morrison dresse le portrait de Bill Cosey. Cet homme fascinant, détestable et ambivalent, depuis longtemps disparu, est le prétexte à donner libre cours à la parole de toutes les femmes qui l’ont entouré. Une vision très sombre de tout un pan de l’histoire américaine.

Lire la suite « Love Toni Morrison »