Le dit du Vivant Denis Drummond

Une catastrophe et on découvre une erreur de l’évolution, l’homme égaré, image de notre contemporain, le plus vieux squelette d’une civilisation si évoluée qu’elle décide d’en finir avec elle-même. Sous ses allures de thriller scientifique, Le dit du Vivant se révèle une fine et belle réflexion sur l’unique et la répétition, l’univers et l’ADN comme un code à perpétuellement déchiffrer, à ciseler toujours dans une langue apte à en dire beauté, permanence et menace.

Lire la suite « Le dit du Vivant Denis Drummond »

Le corps et l’âme John Harvey

Fin de partie pour Franck Elder. Avec son touché jazzy, John Harvey poursuit son exploration, sensible et sèche, de nos manières maladroites et malheureuses de nous remettre d’un drame. Le corps et l’âme se révèle un polar, efficace quand son intrigue s’emballe, d’une grande finesse, beau et triste comme les airs de blues qui le ponctue.

Lire la suite « Le corps et l’âme John Harvey »

Journal 1944-1945 Anita Pittoni

Composition de l’inquiétude dans sa matérialité, sa quotidienneté mais aussi dans ses débordements imaginaires, ses solitudes et ses espoirs de les voir dialoguer avec autrui. Entre journal de création, réflexion sur l’intime et ses inspirations, description amoureuse, la prose d’Anita Pitonni captive par l’exactitude de ses ressentis, l’intransigeance à confesser ses défauts, à composer surtout avec une personnalité complexe, entre exaltations et abattements, avec l’enthousiasme de toujours continuer à se fabriquer.

Lire la suite « Journal 1944-1945 Anita Pittoni »

Le démon de la colline aux loups Dimitri Rouchon-Borie

Quelle langue trouver pour représenter le Mal, quel parlement pour l’expier tel un Démon qui hante, ressurgit, impose sa violence, sa possibilité du bien aussi, lumière dans la noirceur ? Avec un travail impressionnant sur la langue (brisure de sa syntaxe, saturation d’images et de sensations), Dimitri Rouchon-Borie happe le lecteur dans le drame d’une enfance violée, dans le désir de revanche d’un âge adulte sans issu. Le démon de la colline aux loups où la meurtrière apnée, dans un esprit malade, sacrifié; étouffante et éprouvante traversée du désir de rédemption.

Lire la suite « Le démon de la colline aux loups Dimitri Rouchon-Borie »

La comédie urbaine Sébastien Doubinsky

Roman de la légèreté et de l’enthousiasme, joyeuse jeunesse saisie dans le ratage magnifique, hilarant, de ses ambitions – poétiques, philosophiques, passionnelles – indispensables. Sébastien Doubinsky dans une prose constamment drôle, pleine de chutes et d’écarts, captive le lecteur par ses trois récits entremêlés où des paumés magnifiques, entre deux bières, entre deux citations piratées, s’inventent, dans le ratage, un destin. Sous ses aspects rieurs et sautillants, La comédie urbaine est constamment captivant.

Lire la suite « La comédie urbaine Sébastien Doubinsky »