La douleur de Manfred Robert McLiam Wilson

manfred

Roman sec et sombre, La douleur de Manfred interroge le peu de réparation que permet la douleur, l’éloignement romantique et le roman.  L’agonie d’un vieillard, le regret de ses violences, ses égoïstes jalousies rendent le personnage de Manfred peu aimable. Pourtant la prose ciselée et sans pose de McLiam Wilson, sans excuser ni justifier son protagoniste, transforme ce récit en un roman captivant.

Lire la suite « La douleur de Manfred Robert McLiam Wilson »

Publicités

Les monstres de Templetion Lauren Groff

templeton.jpg

Monstruosité de la paternité. Sous un regard féminin en quête de filiation, Lauren Groff, avec un brio un rien ostensible, plonge dans la fiction de ses ancêtres.  Joli récit de vies brisées, hantée par la folie, Groff y met en scène les fondations mythiques des États-Unis.  Un roman réussi, d’une lecture captivante, auquel manque un je-ne-sais-quoi afin de s’inscrire durablement dans la mémoire.

Lire la suite « Les monstres de Templetion Lauren Groff »

Telegraph Avenue Michael Chabon

couv6807221.jpg

Telegraph Avenue est une ode extrêmement renseignée, souvent au point de se perdre en apparence dans le détail matériel, à la ville d’Oakland. Dans cette fine apologie, sans nostalgie ni misérabilisme, de toutes la contre-culture et de ses utopies maladroites, très masculines, Michael Chabon nous offre un roman complexe et d’une belle écriture.

Lire la suite « Telegraph Avenue Michael Chabon »