Le terroriste joyeux Rui Zink

terroriste

De la puissance du langage par son absurdité, par sa drôlerie provocante et les sourdes angoisses ainsi révélées. Le terroriste joyeux comme Le virus de l’écriture, le court texte qui le suit, jouent sur une identification entre personnage, lecteur et auteur. Dans une prose virtuose, jamais aussi drôle que lorsqu’elle trahit nos peurs et nos égoïsmes (la société totalitaire du Terroriste joyeux qui crée ses utiles opposants ou la lente disparition des lecteurs dans Le virus de l’écriture), ces deux cours textes suscitent la réflexion lucide, sans solution, des cauchemars.

Lire la suite « Le terroriste joyeux Rui Zink »

Publicités

La colombienne Wojchiech Chmierlarz

9791095718581_1_75

Pour le plus grand plaisir du lecteur, Jakub Mortka, dit le Kub, est de retour à Varsovie. Dans une intrigue retorse et complexe, Wojchiech Chmierlarz excelle à capturer l’atmosphère d’un lieu, à envisager la société polonaise sous les yeux désabusés, mais pas impuissants, de son protagoniste. La colombienne en dehors d’une belle intrigue traite du naufrage ordinaire de la vie de couple. L’existence dans ses détails et dans ses tristesses.

Lire la suite « La colombienne Wojchiech Chmierlarz »

Les mains vides Valerio Varesi

 1*og4T-kBRug-4m_xSakQ8OA.jpeg

Polar moral et mélancolique, Les mains vides, avec une nostalgie appuyée, décrit le basculement de la ville de Parme dans la touffeur immobile de l’été, dans la marchandisation pseudo-festive, dans la délinquance en col blanc. La sécheresse parfois poétique de l’écriture de Varesi laisse écouter ses accords entendus, les flottements de son blues.

Lire la suite « Les mains vides Valerio Varesi »

L’outil et les papillons Dmitri Lipskerov

9791095718529.jpg

La perte du pénis ou une interrogation, absurde et virevoltante, sur nos libidos et sur ce qui nous tient debout. Dans une manière de conte philosophique, aussi hilarant que vecteur d’une acerbe critique sociale, Dmitri Lipskerov entraîne son lecteur dans une mise en scène des possibilités du récit, de ses vertiges démoniaques. Toujours insaisissable et irréductible à une morale toute faite, L’outil et les papillons dépeint la Russie aujourd’hui mais surtout épuise le seul désir qui vaille : celui de sens.

Lire la suite « L’outil et les papillons Dmitri Lipskerov »

Le Magicien Magdalena Parys

122499506.jpg

Un super polar, aux portes du thriller, aux frontières du roman d’espionnage, mais avec une charge d’intime, un poids exact du souvenir. Magdalena Parys poursuit son exploration de l’effondrement du bloc de l’Est ici dans un Berlin contemporain dont, avec un certain humour, elle excelle à rendre les manipulations politiques et autres creux discours. Le magicien vous portera de la frontière bulgare à la Pologne et le tout dans une très belle intrigue.

Lire la suite « Le Magicien Magdalena Parys »