C’en est fini de moi Alfred Hayes

hayes

New-York sous la menace de la neige, vu par un homme défait. Dans une langue étincelante, avec une rythmique concision, voilà ce que nous raconte C’en est fini de moi. Alfred Hayes s’y révèle un écrivain puissant pour dévoiler le tragique vaudeville de nos existences. Peintre précis des sentiments et du passage du temps, la publication de son œuvre sonne comme l’évidence avec laquelle il ne cesse de traiter.

Lire la suite « C’en est fini de moi Alfred Hayes »