Dans le jardin d’un hôtel Gabriel Josipovici

L’art de la conversation, de l’effleurement. Des dialogues profonds, parfois tacites, toujours avec cette légèreté qu’a la vie telle qu’elle passe sans être comprise. Avec son usuelle et souriante délicatesse, Gabriel Josipovici se fait allusif pour évoquer tout ce que l’on n’a pas su, ou pas tout à fait, être. Comme une ombre, une silhouette montagneuse, le passé revient tel un endroit possiblement retrouvé, la mémoire d’une disparition.

Lire la suite « Dans le jardin d’un hôtel Gabriel Josipovici »