Les vingt journées de Turin Giorgio de Maria

Récit d’insomnie, d’une hallucination collective meurtrière, mais surtout des résultats d’une détonante bibliothèque qui collectait les confessions, les interprétations extrapolées comme celle, peut-être, que livre le narrateur. Avec une grande habilité, une belle capacité à laisser toutes les pistes ouvertes, Giorgio de Maria nous entraîne dans une inquiétante enquête où la reviviscence du passé, ses peurs et solitudes, servent à alimenter le Mal en nous, à le faire naître qui sait en lui donnant la possibilité de trouver une forme, une douteuse apparition.

Lire la suite « Les vingt journées de Turin Giorgio de Maria »

Braconniers Alessandro Cinquegrani

Monologue oppressant — fluviale et ferroviaire — où la réalité tente d’être dénoncée, le passé de ressurgir, la vie de s’imposer dans une version presque acceptable. Par cette histoire d’un homme qui marche, accompagné de son nuage d’expiations trop amères tenu en laisse, Alessandro Cinquegrani laisse affleurer les gémellaires dédoublements de la réalité, toutes les paniques surtout de ce que l’on ne saurait dire. Un grand plaisir à braconner sur les terres de la culpabilité, sous les flots submersibles, possiblement menteurs, de l’honnêteté.

Lire la suite « Braconniers Alessandro Cinquegrani »