L’apparence du vivant Charlotte Bourlard

Humaine taxidermie, dissection dérangeante de nos morbidités et autres fascinations pour de fausses fixités. Roman d’une belle noirceur, tant dans son huis-clos dans un funérarium que dans la société paumée qui l’environne sans tout à fait l’expliquer, L’apparence du vivant fige une forme de folie. Charlotte Bourlard parvient, sans jugement, à en exposer les ressorts, désirs, revanches et les liens ténus, l’amour mortifère, qui y subsistent.

Lire la suite « L’apparence du vivant Charlotte Bourlard »

Le livre de toutes les intentions Marin Malaicu-Hondrari

Le suicide, la littérature : mouvements de vie ; du café et des clopes, du rêve et de l’errance : les intentions et leur l’écriture. Road-trip existentiel, ode au pouvoir de la littérature, aux fantômes qui nous constitue, réflexions sur la dernière extrémité du suicide, Le livres de toutes les intentions offre tout ceci au rythme d’une prose rieuse, érudite, dépouillée jusque dans cette vérité trouvée dans les accommodements de la fiction. Marin Malaicu-Hondrari ou la traversée, par appropriation, du mythe de l’écrivain, entre fantôme et fantasme, une brillante réinvention.

Lire la suite « Le livre de toutes les intentions Marin Malaicu-Hondrari »

Maggie Terry Sarah Schulman

L’existence comme un sevrage, un retour après une longue addiction à cette vie normale qui jamais ne l’est. New-York comme il se gentrifie et se normalise dans sa richesse de parade. Derrière un polar mené aux hasards des pensées de sa très belle et cabossée héroïne, Sarah Schulman radioscopie l’Amérique après l’élection de Trump. Maggie Terry ou l’acuité d’un regard désespéré, d’une douloureuse pertinence dans tous ses aveuglements.

Lire la suite « Maggie Terry Sarah Schulman »