Beast Elsa Boyer

La machine et ses masques, ultime refuge des dissimulations humaines, politiques. Dans un récit des possibles, dans un avenir probablement proche, dans un ailleurs ressemblant, d’anciens mafieux font élire un président, tentent de masquer ses liens avec une diva devenue première dame, survivent comme ils peuvent entre altérations et hybridations, masques et machines. À nouveau, dans une de ces subtiles variations qui forment notre réel, Elsa Boyer s’empare des instants de basculement, de ces fuites où la réalité, derrière l’écriture, devient autre chose. Beast ou une tentative éperdue de « dupliquer les possibles, [d’]attaquer le réel sur tous les fronts. »

Lire la suite « Beast Elsa Boyer »

Orbital Elsa Boyer

Où survivent des bribes de consciences, un au-delà d’une conscience machinique, sérielle, une hantise du végétal dans un univers hors-sol, sidéral, peuplé d’intelligences artificielles dont ne demeurent que des couleurs mentales. L’écriture expérimentale d’Elsa Boyer donne à lire un monde sans mémoire, ce qui reste de fiction quand l’intelligence humaine est réduit à un flux nerveux et perceptif, contrôlé mais jamais totalement dominé.

Lire la suite « Orbital Elsa Boyer »