Lumière d’été, puis vient la nuit Jon Kalman Stefansson

Les confins de la nuit, les ombres qui soudain influent sur des existences ordinaires, la modernité qui frappe une petite communauté d’un village islandais des fjords de l’Ouest. Entre naïveté et profondeur, empathie et regret, Jon Kalman Stefansson poursuit l’histoire collective de son île. Lumière d’été, puis vient la nuit est un roman sur la peur, sur nos façons de composer avec elle.

Lire la suite « Lumière d’été, puis vient la nuit Jon Kalman Stefansson »

Pourquoi tu danses quand tu marches ? Abdouraham A. Waberi

Djibouti, la polio, la lecture et l’écriture comme roman d’initiation. Jouant sur l’émotion, Abdourahman A. Waberi fait le récit de son enfance, ses souffrances et refuges. Pourquoi tu danses quand tu marches ? roman calibré qui fonctionne trop bien ?

Lire la suite « Pourquoi tu danses quand tu marches ? Abdouraham A. Waberi »

Le livre à venir Maurice Blanchot

Quel espace, extérieur, autre, à venir, ouvre l’écriture ; quel autre livre, autre rapport à la parole et à son pouvoir permettent la littérature. Dans la concentration de sens de son style acéré, Blanchot ouvre des pistes de pensées par l’examen, serré, du rapport à l’écriture de Proust, Artaud, Broch, Kafka, Mallarmé, Beckett, Joubert, James et Musil. Le livre à venir ou l’invention de la souveraine absence de pouvoir d’une parole littéraire toujours en devenir.

Lire la suite « Le livre à venir Maurice Blanchot »

Pavillon haut Cecil Scott Forester

Troisième récit des aventures d’Horation Hornblower, Pavillon haut achève la mue de son héros qui, loin de la mer dans une rocambolesque évasion, fixe la distance à lui-même qui sert de pertinente description du personnage héroïque qu’il est en train de devenir. Cecil Scott Forester poursuit sa reconstitution critique de la France sous Napoléon, de la vie à crédit que constitue un sombre héros de la mer.

Lire la suite « Pavillon haut Cecil Scott Forester »

Un vaisseau de ligne Cecil Scott Forester

Suite des rocambolesques aventures du Capitaine Hornblower, Un vaisseau de ligne nous plonge cette fois franchement dans les guerres napoléoniennes au large de la Catalogne, leurs escarmouches comme autant d’actes de piraterie plus au moins déguisés. Toujours avec un courage inconsidéré, romanesque en diable, Hornblower poursuit son initiation maritime, son apprentissage de son rôle. Un bien joli roman d’aventure.

Lire la suite « Un vaisseau de ligne Cecil Scott Forester »