L’affaire Collini Ferdinand von Schirach

colini.jpeg

Dissection d’une affaire d’État, plongée en procès dans le passé, L’affaire Collini est un bref récit glaçant. Dans une prose d’une sécheresse exemplaire von Schirach illustre les aveuglements de la justice allemande, l’horreur de la vengeance et, avec une remarquable absence de pathos, les pensées de ses personnages pris dans des rebondissements procédurales. Lire la suite « L’affaire Collini Ferdinand von Schirach »

Publicités

Les falsificateurs Antoine Bello

couv67068882.gif

Avec son idée originale d’un comité occulte chargé de falsifier la réalité, Les falsificateurs déroule un scénario fascinant. Dans une langue à l’efficacité hélas un peu trop plate, Antoine Bello nous rappele à quel point le XXème siècle fut romanesque. Une belle plongée, toujours didactique, dans la constitution de nos faits. Hélas toujours un rien trop factuel.

Lire la suite « Les falsificateurs Antoine Bello »

Samedi Ian McEwan

mcewan

Vingt-quatre heures dans la vie d’un homme : une parfaite plongée dans une psyché complexe et dans son réalisme en collision avec d’ordinaires basculements. Dans une prose très informée, Ian McEwan nous détaille le destin banal d’Henry Perowne. Samedi se révèle alors une fragile et rare apologie du bonheur.

Lire la suite « Samedi Ian McEwan »

La grande Arche Laurence Cossé

cosse.jpg

Beauté et de la pureté de l’abstraction architecturale face aux bisbilles et autres gabegies. Dans une langue à l’évidence magnifiquement travaillée, Laurence Cossé donne à voir le destin douloureux de l’Arche de la défense. Cette Grande Arche devient alors une épopée contemporaine étrangement envoûtante. Laurence Cossé monter un talent peu commun, discret bien sûr, pour rendre compte des réalisations architecturales.

Lire la suite « La grande Arche Laurence Cossé »

Seules les larmes seront comptées Hector Bianciotti

415KE57THAL._SX210_

Seules les larmes seront comptées est un roman au charme désuet, Hector Bianciotti y véhicule une mémoire d’un autre temps, toujours un rien trop élégante pour ne pas paraître désincarnée. Un livre intelligent, d’une écriture magnifique et mélancolique malgré une construction un rien désordonnée.

Lire la suite « Seules les larmes seront comptées Hector Bianciotti »