Dans le dos noir du temps Javier Marias

product_9782070776979_195x320

Dans le dos noir du temps est une nouvelle variation de Marías sur l’envers du temps, sa perte, son entremêlement entre fiction et réalité. Le romancier espagnol interroge davantage que les conséquences de son dernier roman, L’homme d’Oxford, la postérité très incertaine de toute vie écrite.

Poursuivre la lecture de « Dans le dos noir du temps Javier Marias »

La veille de presque tout Victor del Arbol

images.duckduckgo.comp.jpeg

Dans La veille de presque tout Victor del Arbol livre une intrigue entraînante. Moins historique que ses précédents romans, ce roman est une belle interrogation sur la culpabilité et la survie.

Poursuivre la lecture de « La veille de presque tout Victor del Arbol »

La belle écriture Raphael Chirbes

001425794

La dédicace de ce court roman suffit à en dépeindre l’atmosphère : « À mes ombres» . Chirbes est une voix singulière, sans doute trop discrète et méconnue. La belle écriture revient avec une grande délicatesse sur les déchirures fratricides de la guerre civile.

Poursuivre la lecture de « La belle écriture Raphael Chirbes »

Inishowen Joseph O’Connor

cvt_inishowen_6548

O’Connor est un écrivain dont j’avais déjà apprécié Desperado et À l’irlandaise. Dans Inishowen, le lecteur retrouve un univers, une écriture point trop marquée mais d’une construction sensible. Il semble inutile d’en résumer l’intrigue. Insistons plutôt sur la capacité d’O’Connor a distillé une ambiance, une subtilité pour décrire la noirceur profonde et ordinaire à laquelle font face l’intégralité de ses personnages. 

Poursuivre la lecture de « Inishowen Joseph O’Connor »