Moby Dick Herman Melville

La baleine dans tous ses états : du détail quasi scientifique à sa chasse métaphysique. Immense classique d’une grande modernité dans son amalgame de discours et de récits (le roman est à la fois recherche bibliographique et récits choral de la vie à bord d’un baleinier), Moby Dick rejoue la fatalité, la quête d’un absolu destructeur. Dans son roman le plus connu Herman Melville fascine par son point de vue, insituable et ironique, comme en connaissance de cause sur cette chasse, épique et prosaïque, à la baleine.

Lire la suite « Moby Dick Herman Melville »

Pierre ou les ambiguités Herman Melville

G03993_Melville.indd

Roman du sacré et de ses ambiguïtés, du faux-semblant et de la ressemblance, de la Passion, de la Vérité et de la Folie. Une œuvre dense, déroutante, saisissante et sombre. Pierre ou les ambiguïtés, dans un maelström de pensées, interroge le mystère primal de l’homme, sa volonté d’y croire, de se soumettre à des fétiches et autres représentations qui n’en sont qu’un palliatif. Avec cet immense roman, Herman Melville décrit la naissance d’une nation, son exaltation, sa tentation morale mais surtout sa radicale et définitive ambiguïté.

Lire la suite « Pierre ou les ambiguités Herman Melville »