De la vie d’une chienne Léo Barthe

Puissant récit érotique où se dévoilent, et s’obscurcissent, les pouvoirs de la parole, les vertiges de la confession, l’usure des désirs. Sous l’hyponyme de Léo Barthe, Jacques Abeille revient sur les visages de son univers, sur ses secrets et ses mystères, la terreur aussi de son enchantement. Triptyque érotique cru, d’une belle précision imagée, De la vie d’une chienne est surtout l’histoire d’une métamorphose, de ce sidérant effroi où apparaît ce que nous sommes.

Lire la suite « De la vie d’une chienne Léo Barthe »

Le veilleur du jour Jacques Abeille

Au miroir du secret, à l’ombre de nos pertes, de nos mémoires réinventés en d’amoureux et architecturés, entre mystère et magie, récits, Jacques Abeille poursuit son aventureuse exploration des frontières du rêve, des consciences altérées, des manipulations politiques… Dans une langue visuelle, ensorcelante, précieuse parfois, Le veilleur du jour se traverse comme un rêve: le lecteur s’y voit au miroir de ce qu’il n’a jamais vécu et pourtant lui appartient obscurément, obstinément.

Lire la suite « Le veilleur du jour Jacques Abeille »

La vie de l’explorateur perdu Jacques Abeille

L’entrée dans le mythe, l’effacement du récit ; les métamorphoses du désir, le lien vampirique entre modèle et artiste ; le narrateur et ses doublures, l’auteur et ses jumeaux. Voici quelques pistes proposées par Jacques Abeille pour clore, brillamment en dépit du pessimisme ouvert par la fin de tout récit, son cycle des contrées. Méditation hantée par l’ombre, la mémoire des livres, leur problématique émancipation d’un pouvoir tyrannique, La vie de l’explorateur perdu est avant tout un roman passionnant, au style captieux et envoûtant. Irrésistible invitation à se replonger dans toute l’œuvre d’Abeille.

Lire la suite « La vie de l’explorateur perdu Jacques Abeille »

Un homme plein de misère Jacques Abeille

Combien de temps survit un mythe, sa mise en récit est-elle son meilleur effacement, la barbarie est-elle dans l’ailleurs ou dans la dévastation de nos cités policées ? Jacques Abeille poursuit ici son cycle des Contrées en nous offrant un envers des Jardins Statuaires et surtout poursuit son interrogation sur la parole littéraire. Un homme plein de misère, grand roman d’aventure et réflexion sur le langage, ses rêves et ses mythes.

Lire la suite « Un homme plein de misère Jacques Abeille »

Les jardins Statuaires Jacques Abeille

foliosf605-2018

Voyage dans le langage, immersion dans le mythe, incursion dans le rêve, exploration d’un univers où les contradictions subsistent en une surréaliste simultanéité. Dans une prose hypnotique, pleines de fulgurances et de béances, dans un style à la fois soutenu et tendu vers l’effacement, Les jardins statuaires propose une traversée de nos représentations. Derrière le récit d’aventure, le roman d’imaginaire décrit avec la précision d’un rêve, Jacques Abeille offre une méditation, pleine de trous et de retours, sur l’écriture, le récit, la possibilité de témoigner sans statufier, en réinventant une tradition qui nous hante tel un voyage ou un rêve. Une menace.

Lire la suite « Les jardins Statuaires Jacques Abeille »