Carnets Goliarda Sapienza

carnets_quDET19.jpeg

Un livre lumineux tant, dans ses carnets, Goliarda Sapienza, sait rendre sensible la présence de ses vides, le poids des rencontres, , la lumière de Gaeta et les contre-jours romains, les déceptions éditoriales et la peine conséquente à écrire, la pauvreté, l’importance de son éducation et de sa « compulsion de répétition », un portrait acéré de l’intelligentsia italienne communiste non moins tranchant que ses réflexions sur la condition féminine. Ses carnets imposent une conscience qui, amicalement, vous accompagne.

Lire la suite « Carnets Goliarda Sapienza »

Publicités

Tumulte Hans Magnus Enzensberger

A14895.jpg

Dans une prose idéalement hybride, entre carnets, poèmes et interrogatoires de lui-même, Tumulte accumule l’intensité d’instantanées aussi précis que clairvoyant. Témoignage passionnant, et ironique, Enzensberger livre un portrait de l’engagement politique des années soixante, une description lucide et douloureuse de l’URSS, de Cubas et de Berlin où toujours le goût de l’anecdote révèle la particularité d’une sensibilité.

Lire la suite « Tumulte Hans Magnus Enzensberger »

Un début loin de la vie André Blanchard

CVT_Un-debut-loin-de-la-vie_1645.jpg

Rares sont les œuvres qui portent avec une telle incandescente, une telle naïveté peut-être aussi, au pinacle la tension vers l’écriture. Dans ses premiers carnets, dans le texte qui les accompagne et en déplie la démarche, André Blanchard la transmue en religion. Incantation de l’absence, évocation d’une formation intellectuelle à travers les lectures, la maladie et l’éloignement. Mais surtout portrait rageur, lucide, des impostures culturelles d’une époque, les années quatre-vingt, où l’écrivain est devenu un publiciste de lui-même.

Lire la suite « Un début loin de la vie André Blanchard »

Journaux intimes Benjamin Constant

constant

L’invention de l’introspection. Ce monument de l’écriture de soi offre une des premières plongées dans la psyché d’un homme. Selon ce qui deviendra un des stéréotypes du journal intime, Benjamin Constant s’y montre constamment déchiré, perturbé dans l’oscillation amoureuse, attaché à une mise en récit de soi loin de nous montrer les meilleurs aspects de sa personnalité. Et pourtant, une lecture captivante dans ses répétitions mêmes.

Lire la suite « Journaux intimes Benjamin Constant »