Alphabet triestin Samuel Brussel

Trieste dans ses textes, ses livres et librairies anciennes, ses restes de récits, ses absences décisives comme celle d’Anita Pitonni, Balzen, Saba… Délicieuse enquête bibliographique, appréhension mélancolique de la magie d’un lieu, bribes d’inédits par lesquelles Samuel Brussell dévoile son territoire si littéraire. Alphabet triestin dans un témoignage éperdu.

Lire la suite « Alphabet triestin Samuel Brussel »

Inflorescence Raluca Antonescu

La filiation, féminine, par les fleurs, leurs silences et leurs obstinées résistances aux destructions humaines. Dans ce joli roman tout de sensations, de floraisons et de mouvements, Raluca Antonescu décrit quatre femmes égarées dans leur rapport à la terre entre déni, préservation et désir de compensation. Inflorescence où l’invention, pleine de troubles et de gouffres, d’un jardin à soi.

Lire la suite « Inflorescence Raluca Antonescu »

Strates Kathleen Jamie

Archéologie de soi, instantanées de cet entre-deux où, d’une civilisation à l’autre, notre vie s’écoule. Caressant la mélancolie, effleurant souvent la plénitude, la douce et précise écriture de Kathleen Jamie saisit et se souvient de fouilles, d’un séjour au seuil du Tibet, de son père. Strates ou tout ce que le passé laisse remonter, tout l’effacement de notre présent qu’il éclaire.

Lire la suite « Strates Kathleen Jamie »

Représailles Florian Eglin

41yXGeq6a1L._SX322_BO1,204,203,200_

Le surgissement de la violence, l’écriture de ses mythes et de sa fascination. Derrière le rythme du thriller, heurté et haletant, Florian Eglin livre un récit référencé, un conte cannibale où l’homme apparaît dans ses déchaînements irrépressibles, la femme dans ses meurtrières pulsions protectrices. Roman sur la création et ses cauchemars, Représailles s’amuse aussi de ce que l’on met de soi dans un livre, de toutes les forteresses de mots ainsi construites.

Lire la suite « Représailles Florian Eglin »

Les myrtilles du Moléson Giovanni Orelli

myrtilles-moleson

Passion du langage, de ses sonorités et de ses variations de sens. En neuf récits, Giovanni Orelli promène son attentive ironie, son érudition mais surtout une compréhension profonde des hommes, des bêtes, des mythes bibliques ou antiques dont ses nouvelles offrent de saisissants et pluriels reflets. Les myrtilles de Moléson a cette puissance rare des recueils qui font entendre une voix.

Lire la suite « Les myrtilles du Moléson Giovanni Orelli »