Rouge Pute Perrinne LeQuerrec

rougeputehd

Donner voix aux silences faits aux femmes, dire la violence et ses peurs, tenter de trouver les mots de l’après, du trauma, de la reconstruction. Dans une série de poèmes, où la langue sans apprêt mais à nu l’insoutenable, Perrine Le Querrec porte le témoignage de ces victimes, ces femmes battues rencontrées dans un centre dédié. Rouge Pute ou comment la poésie n’est pas un renoncement, le corps à corps avec ce que l’on sait mais que l’on refuse de voir.

Lire la suite « Rouge Pute Perrinne LeQuerrec »

L’odeur du chlore Irma Pelatan

8eb8b142-c993-4fb5-a149-9498c92008b4

Récit rythmé sur le flottement de notre rapport mystérieux, inacceptable, à notre propre corps. L’odeur du chlore offre d’abord une très belle réflexion sur la modélisation sociale et architecturale du corps. Dans de très courts chapitres, Irma Pelatan plonge le lecteur dans ses souvenirs  des entraînements dans une piscine dessinée par Le Corbusier. Les traumas alors remontent mais, comme dans une piscine, ne limitent pas l’espoir porté par cette très belle confession.

Lire la suite « L’odeur du chlore Irma Pelatan »

Ce prince que je fus Jordi Soler

soler.jpeg

De l’illusion à l’imposture, Jordi Soler poursuit son invention d’une fiction où réalité et fiction se tissent de la même folie. Avec une légéreté et un humour certain, Ce prince que je fus part sur les traces d’un héritier fantoche de Montezuma. Dans cette évocation, Jordi Soler parvient à nous faire toucher du doigt le XVI siècle mexicain et catalan mais aussi l’intoxication des dernières années du régime de Franco.

Lire la suite « Ce prince que je fus Jordi Soler »

Le bruit des tuiles Thomas Giraud

arton39776-856b3

La préméditation de l’utopie, la place du hasard, de l’autre, dans nos projets et tous nos ajustements à une réalité contondante. Dans une langue ciselée, comme coupante dans son rythme et ses lancinantes obsessions, Thomas Giraud retrace le destin de Réunion, un phalanstère crée près de Dallas autour de 1855. Le style si envoûtant du Bruit des tuiles donne un visage à la déraison nécessaire de l’utopie et invente un lieu plein de vide, de vie dans ses contradictions.

Lire la suite « Le bruit des tuiles Thomas Giraud »

Le nuage et la valse Ferdinand Peroutka

LeNuageetlavalseCOUV.indd

La seconde guerre mondiale en tous ces instants, dans chacune des sensations parcellaires de ceux qui l’ont vécue sans rien y comprendre. Dans une construction virevoltante où s’immisce une implacable fatalité, Le nuage et la valse parvient à restituer l’horreur d’une époque par la curieuse adhésion de ceux qui la vivent. Dans cet ample et indispensable roman, Ferdinand Peroutka passe d’un personnage à l’autre pour dire, sans jugement, la rumeur d’un événement historique dont il nous restitue senteurs et sensations.

Lire la suite « Le nuage et la valse Ferdinand Peroutka »