La soupe d’orge perlé Ludmila Oulitskaïa

G03268.jpg

Les tourments de l’enfance comme révélateurs d’une Histoire russe. Entre fausse naïveté et cette vraie précision qu’a l’incompréhension enfantine, les trois nouvelles de La soupe d’orge perlé se révèlent d’une beauté sombre et pleine d’empathie. Ludmila Oulitskaïa y montre tout son talent pour entremêler l’intime et l’horreur collective.

Lire la suite « La soupe d’orge perlé Ludmila Oulitskaïa »