Le temps des grêlons Olivier Mak-Bouchard

Des photos qui ne parviennent plus à capturer des visages ; simultanément les premiers à avoir été photographiés reviennent tels des fantômes hantant notre surplus de données. Entre la physique quantique, la fable informatique et politique, Olivier Mak-Bouchard signe un conte sur la réalité de nos images, le poids de nos pertes, la peur de ce qui revient, de ce qui est différent. Le temps des grêlons oscille alors entre de jolis emprunts poétiques et une image faussement légère, faussement décalée, de notre univers.

Lire la suite « Le temps des grêlons Olivier Mak-Bouchard »