Ritournelle Dimitri Rouchon-Borie

La frustre fatalité du fait-divers, sa fascination pour sa violence aveugle, hasardeuse. Au plus près des faits, dans des instantanées sensibles de procès, Dimitri Rouchon-Borie retrace les pitoyables circonstances d’un meurtre atroce, il reconstitue parallèlement la manière dont une carte bleue mène au pire. Ritournelle ou la vie telle qu’elle dérape.

Lire la suite « Ritournelle Dimitri Rouchon-Borie »

Une fêlure Emmanuel Régniez

La famille est une horreur, une peur sublimée par le conte, le récit surtout d’une brisure ouverte à d’inquiétantes pluralités. En de cours fragments quasi photographiques, en autant d’ellipses où le narrateur tente de se reconstruire, Emmanuel Régniez propose un récit d’enfance où ogresse et inceste obligent à la réinvention, à la passion du livre, à cette volatile destruction qui commande l’écriture. Une fêlure : le sombre récit d’une invention de soi.

Lire la suite « Une fêlure Emmanuel Régniez »

De la vie d’une chienne Léo Barthe

Puissant récit érotique où se dévoilent, et s’obscurcissent, les pouvoirs de la parole, les vertiges de la confession, l’usure des désirs. Sous l’hyponyme de Léo Barthe, Jacques Abeille revient sur les visages de son univers, sur ses secrets et ses mystères, la terreur aussi de son enchantement. Triptyque érotique cru, d’une belle précision imagée, De la vie d’une chienne est surtout l’histoire d’une métamorphose, de ce sidérant effroi où apparaît ce que nous sommes.

Lire la suite « De la vie d’une chienne Léo Barthe »

Fratrie Thierry Decottignies

Agencements, échos et correspondances, de scènes cauchemars, de visions de basculement, plongée dans les hantises d’un monde – infiniment visuel – au bord de l’émeute. Dans un style explosif, inventif et limpide, Fratrie nous happe dans le domaine de la substitution, dans celui surtout de l’équivalence d’un sens toujours suspendu. Dans ce très curieux récit, Thierry Decottignies parvient à imager les intermittences de ce que nous sommes, nos fuites et nos dissipations. Laissez-vous happer par l’entropie de ses impressions.

Lire la suite « Fratrie Thierry Decottignies »

Le démon de la colline aux loups Dimitri Rouchon-Borie

Quelle langue trouver pour représenter le Mal, quel parlement pour l’expier tel un Démon qui hante, ressurgit, impose sa violence, sa possibilité du bien aussi, lumière dans la noirceur ? Avec un travail impressionnant sur la langue (brisure de sa syntaxe, saturation d’images et de sensations), Dimitri Rouchon-Borie happe le lecteur dans le drame d’une enfance violée, dans le désir de revanche d’un âge adulte sans issu. Le démon de la colline aux loups où la meurtrière apnée, dans un esprit malade, sacrifié; étouffante et éprouvante traversée du désir de rédemption.

Lire la suite « Le démon de la colline aux loups Dimitri Rouchon-Borie »