Le livre contre la mort Elias Canetti

9782226320865-j.jpg

Œuvre posthume, Le livre contre la mort tend le miroir de l’obsession de toute une vie. Avec une grande finesse, une clarté sans fard, Canetti a toute sa vie souhaitée écrire un livre qui lui permettrait de bafouer, déjouer, annuler la mort. Ce recueil de brèves notations, d’aphorismes sans gratuité vous contraint à vous positionner face à ce sujet intime. On y devine le cheminement d’un grand esprit et l’invention de l’immense écrivain que fut Canetti. Une publication indispensable.

Lire la suite « Le livre contre la mort Elias Canetti »

Publicités

L’affaire Collini Ferdinand von Schirach

colini.jpeg

Dissection d’une affaire d’État, plongée en procès dans le passé, L’affaire Collini est un bref récit glaçant. Dans une prose d’une sécheresse exemplaire von Schirach illustre les aveuglements de la justice allemande, l’horreur de la vengeance et, avec une remarquable absence de pathos, les pensées de ses personnages pris dans des rebondissements procédurales. Lire la suite « L’affaire Collini Ferdinand von Schirach »

Campo Santo W.G Sebald

Campo-Santo

Dans ce recueil de courtes proses qui prennent le prétexte d’un séjour en Corse, d’articles critiques limpides, le talent de Sebald se diffuse avec son habituel charme mélancolique. Loin de constituer des fonds de tiroirs, Sebald continue ici sa réflexion sur la mémoire et ses revenants.

Lire la suite « Campo Santo W.G Sebald »

Le mardi de la forêt Andreas Maier

mardi de la foret-300x460

Avec une vertigineuse maîtrise narrative, Le mardi de la forêt plonge dans l’inconscient d’un village, ses rumeurs, sa vénalité et surtout son incapacité à accepter la moindre différence. Ce premier roman de AndreasMaier est un caricature grinçante, d’une sourde violence. Il nous révèle pourtant, dans une prose dense, le portrait d’hommes égarés dans leur ratiocinations.

Lire la suite « Le mardi de la forêt Andreas Maier »

La leçon d’allemand Siegfried Lenz

CVT_La-Lecon-dAllemand-Pavillons-Poche_9611

Roman chatoyant, La leçon d’allemand regorge de paysages, de sensations et surtout de portraits d’hommes déchirés par les « joies du devoir ». Siegfried Lenz propose une profonde méditation sur la culpabilité de tout un peuple mais aussi une réflexion sur l’art et sa possibilité de description. Lire la suite « La leçon d’allemand Siegfried Lenz »