Isidore et les autres Camille Bordas

9791095086826

C

Lire la suite « Isidore et les autres Camille Bordas »

Publicités

Dire son nom Francisco Goldman

51oQ+BfTfEL._SX210_.jpg

La perte de l’amour, le deuil élégiaque mais aussi l’insurmontable perfection des souvenirs, l’imparable oubli et tous les indices comme autant de rétrospectives prémonitions. Dans une prose lumineuse, dans des fragments plus déchirants que déchirés, Dire son nom parvient au miracle de la présence, à l’évocation précise et sensuelle de NYC et du Mexique. Face à cet exercice narcissique, Francisco Goldman se confronte à l’appropriation de la douleur.

Lire la suite « Dire son nom Francisco Goldman »

Le déclin de l’empire Whiting Richard Russo

9782264036827.JPG

Avec sa verve coutumière, son empathie habituelle et son intrigue toujours aussi ordinaire que passionnante, Richard Russo nous plonge dans le déclin d’Empire Fall. Le déclin de l’empire Whiting se construit alors sur une méditation sur la volonté. L’immense romancier américain y brille une fois de plus par sa capacité à comprendre cette vie dite ordinaire et nous aide à en affronter le dramatique, le ridicule, bref l’universel.

Lire la suite « Le déclin de l’empire Whiting Richard Russo »

Angle d’équilibre Wallace Stegner

stegner_wallace-angle_d_equilibre.jpg

Ample roman naturaliste, tant il est basé sur une claire conscience de l’importance de la nature sauvage de l’Ouest et basé sur des faits historiques précis, Angle d’équilibre offre une réflexion dialectique sur ce qui permet à une vie de continuer, sur la part de haine dans toute vie (en commun ou esseulée) mais aussi sur la tradition et nos tentatives d’en inventer de nouvelles. Wallace Stegner s’y révèle un écrivain dont la précision n’exclue ni humour ni une belle magnanimité à l’égard de ses personnages.

Lire la suite « Angle d’équilibre Wallace Stegner »

Élégie pour un Américain Siri Husvedt

410WzFg9EdL._SX210_

Fantômes et autres doublures fictionnelles, dans une mécanique romanesque presque trop redoutable Siri Husvedt donne à nouveau, obstinément, un visage à la perte. Celle, après le 11 septembre d’une certaine Amérique mais aussi celle d’un père, d’un romancier. Élégie pour un Américain, à travers de très belles incursions dans la psychanalyse, offre alors une méditation hantée sur la mémoire.

Lire la suite « Élégie pour un Américain Siri Husvedt »