Les disparus Daniel Mendelsohn

mendelsonh

Les disparus est un immense essai. Sur un sujet qui pourrait obscènement nous paraître trop connu, Daniel Mendelsohn tisse sa toile d’une quête obsessionnelle des détails spécifiques dont sont faits une existence. Dans une très belle construction, avec de très intéressantes analyses des mythes bibliques, Les disparus interroge notre propension à nous retourner et tout ce que nous pouvons tirer d’un témoignage.

Lire la suite « Les disparus Daniel Mendelsohn »

Publicités

C’en est fini de moi Alfred Hayes

hayes

New-York sous la menace de la neige, vu par un homme défait. Dans une langue étincelante, avec une rythmique concision, voilà ce que nous raconte C’en est fini de moi. Alfred Hayes s’y révèle un écrivain puissant pour dévoiler le tragique vaudeville de nos existences. Peintre précis des sentiments et du passage du temps, la publication de son œuvre sonne comme l’évidence avec laquelle il ne cesse de traiter.

Lire la suite « C’en est fini de moi Alfred Hayes »

Les fantômes du vieux pays Nathan Hill

couv29340947.jpg

Dans Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill nous livre une réflexion sur les choix censés dicter notre identité et la culpabilité qui en découle. Dans un très beau portrait d’une mère en fuite, hantée par ses démons domestiques et par sa capacité à être au mauvais endroit au bon moment comme par l’histoire de son fils, Hill décrit joliment une partie du rêve américain. Dommage que sa critique sociale ne tombe pas toujours juste.

Lire la suite « Les fantômes du vieux pays Nathan Hill »

À malin malin et demi Richard Russo

couv22170401

Éloge subtile, et drôlatique, de l’idiotie des vivants, À malin malin et demi livre le portrait de deux personnages antagonistes mais liés, à travers leurs actes incongrus, par une incapacité à envisager ce qu’ils sont. Avec verve et sympathie, Richard Russo poursuit son portrait de l’Amérique des bistrots, des paumés dans un récit rythmé et malin.

Lire la suite « À malin malin et demi Richard Russo »

Vol au-dessus d’un nid de coucou Ken Kesey

couv19671646

Classique de la littérature américaine, de la filmographie mondiale, Vol au-dessus d’un nid de coucou offre bien davantage qu’une vision dénonciatrice sur la psychiatrie. Kesey est un remarquable portraitiste de nos peurs, de nos soumissions jamais aussi cruellement mise en lumière que lors d’une tragique tentative de résistance.

Lire la suite « Vol au-dessus d’un nid de coucou Ken Kesey »