Le corps et l’âme John Harvey

Fin de partie pour Franck Elder. Avec son touché jazzy, John Harvey poursuit son exploration, sensible et sèche, de nos manières maladroites et malheureuses de nous remettre d’un drame. Le corps et l’âme se révèle un polar, efficace quand son intrigue s’emballe, d’une grande finesse, beau et triste comme les airs de blues qui le ponctue.

Lire la suite « Le corps et l’âme John Harvey »

Invisibles visiteurs Edgar Allan Poe, Guy de Maupassant, Henry James

Trois textes de trois auteurs majeurs : L’homme sans souffle d’Edgar Poe, Le horla de Maupassant et Le tour d’écrou d’Henry James. Trois perceptions qui s’ouvrent à l’invisible et qui, sous la menace, s’enrichissent d’une inquiétante précision. Une belle redécouverte.

Lire la suite « Invisibles visiteurs Edgar Allan Poe, Guy de Maupassant, Henry James »

À rude épreuve Elisabeth Jane Howard

L’intime dans ses détails, l’horreur dans ses ellipses. Elisabeth Jane Howard poursuit, avec la même sensible empathie et une similaire sensibilité aux variations psychologiques, sa saga des Cazalet pour creuser les basculements de chacun, les non-dits de cette campagne d’Angleterre si finement restitués dans À rude épreuve.

Lire la suite « À rude épreuve Elisabeth Jane Howard »

Au-dessous du volcan Malcom Lowry

au-dessous-du-volcan-564414

Mystique, mescal, Mexique. Dans un temps circulaire, ivre, Malcom Lowry  nous emporte dans la danse au-dessus de l’abîme, mais à l’intérieur de leurs gouffres, du Consul, d’Yvonne et de Hugh. Roman d’une rare puissance, parlant toujours d’autre chose, de l’avers des apparences, Au-dessous du volcan évoque la possibilité du secours à autrui, les manières dont les mythes nous enserrent dans leur répétition et, dolore, dolente, les souffrances d’une âme disloquée, divorcée, entre apitoiement et magnificence. Un roman indispensable —-

Lire la suite « Au-dessous du volcan Malcom Lowry »

Étés anglais Elizabeth Jane Howard

9782710388586

L’élégance dans son vacillement, la fluidité dans la pénétration psychologique d’une galerie de personnages croqués avec l’exactitude de l’empathie, les ombres derrières les enchantements estivaux. Étés anglais, premier tome de tétralogie La saga des Cazalet, entraîne le lecteur juste avant le basculement dans la menace, au seuil aussi de l’enfance, de ses jeux et cruautés. Avec son sens aigu du détail, sa capacité à faire exister chaque personnage dans ses tortures quotidiennes, Elizabeth Jane Howard signe un roman où le témoignage historique s’efface sous l’apparence de la joie dont la romancière excelle à pointer les attendrissants faux-semblants.

Lire la suite « Étés anglais Elizabeth Jane Howard »