Glose Juan José Saer

glose.jpeg

Roman de nos représentations adverses de la réalité, Glose se présente d’abord comme  un dialogue captivant sur notre capacité à reconstituer un événement et à intégrer une parole rapportée. Le génie de Juan José Saer ne consiste pas seulement, en de longues phrases vertigineuses aux incises indécises, à questionner la réalité de notre vécu derrière ses maladroites mises en mots. Par ses réserves et retours, Gloses s’avère susceptible de nous faire partager l’itinéraire, passé et présent, de ses personnages et offrir, au passage, un portrait déchirant de l’Argentine et de ses luttes politiques.

Lire la suite « Glose Juan José Saer »

Publicités

Les forces étranges Leopoldo Lugones

Les-Forces-etranges

Donner une représentation à l’invisible et à l’immatériel, aux sons, odeurs et pensées. Dans une langue flamboyante et une prose scientifique métaphorique, les treize nouvelles des Forces étranges se révèlent un enchantement vénéneux. Leopoldo Lugones offre, dans ce recueil de 1906, de captivants récits où la science oscille entre cataclysme et révélation de  l’immuable d’une cosmogonie compliquée. Les forces étranges laissent, menaçantes, entrevoir une très jolie réflexion sur la création dont la littérature ne serait qu’un prototype, une image par équivalence de cet absolu imploré par Lugones.

Lire la suite « Les forces étranges Leopoldo Lugones »

Liberté totale Pablo Katchadjian

cover157367-medium.png

Les contraintes de la liberté, les joies d’un récit délicieusement foutraque d’un égarement dans les rets et autres ratiocinations du langage, les controverses narquoise d’un dialogue qui sert de fil narratif, ténu mais tenu, à cette ode à la création sans limite.  La Liberté totale, dialogue de lettre se fait conte philosophique, théâtre d’un au-delà de l’absurde, réflexion métaphysique sur les limbes que sont, sans doute, l’univers littéraire. Pablo Katchadjian s’y révèle un fantaisiste hors-pair, une très belle découverte.

Lire la suite « Liberté totale Pablo Katchadjian »

La conspiration des médiocres Ernesto Mallo

9782743643508.jpg

Buenos Aires et ses nazis, sa corruption et son seul flic trop intègre pour n’être pas amoureux. Ingrédients connus, Mallo les amalgame dans un livre elliptique et noir. La conspiration des médiocres se révèle un immense roman noir par la sécheresse de sa construction sur les gestes, selon la loi du genre, moins du protagoniste que de ses antagonistes. À l’image de Pero Lascano, le lecteur se trouve entraîner dans une intrigue retorse où, au fond, seuls comptent impressions et atmosphère. Lire la suite « La conspiration des médiocres Ernesto Mallo »

L’ancêtre Juan José Saer

couv60938897.jpg

Roman d’exception que ce voyage spéculatif dans les lieux premiers, chez une tribu plus nominaliste que primitive. À travers ce faux récit d’une séquestration d’un conquistador, L’ancêtre transporte et transmue une réflexion sur l’incertitude de l’humain, les variations de la vérité, de la mémoire et du récit. Juan José Saer, immense écrivain d’une intelligence trop redoutable pour n’être pas ironique, nous embarque dans sa prose piégeuse.

Lire la suite « L’ancêtre Juan José Saer »