Le nouveau roman Juan Luis Martinez

L’espace interstitiel du langage dans l’image – collages et détournements – et dans l’humour. Le nouveau roman, livre d’artiste comme on dit, ouvre surtout à la transparence, à cette poésie qui serait tout ce qui outrepasse la possibilité de représentation. Recueil de propositions, de figures, Juan Luis Martinez offre un labyrinthe de références comme autant d’inventions, d’effacement.

Lire la suite « Le nouveau roman Juan Luis Martinez »
Publicité

Les bâtardes Arelis Uribe

Le moment où l’on passe à autre chose, celui où advient la réalité – entre horreur et humour – de la vie de jeunes filles de la classe moyenne inférieure, celui surtout où ces huit nouvelles parviennent à incarner, dans les objets où dans les sensations, le souvenir. Outre le nécessaire projet de faire rendre voix à celles que l’on ne voit pas, Les bâtardes parvient à incarner des situations, des malaises, une vision. En quelques pages, dans la précision de ces notations à la première personne, Arelis Uribe incarne le Chili des années 90.

Lire la suite « Les bâtardes Arelis Uribe »

2666 Roberto Bolano

26045

Histoire de nos disparitions, dissémination de notre fascination pour le mal, ses instants de basculement ; immense fresque sur la quête de l’auteur des crimes du Sonora ou d’un romancier clandestin. En cinq romans distincts, reliés par des correspondances en apparences trop superficielles pour ne pas révéler le Mal qui hante cet immense roman, en d’incessantes et haletantes intercessions de parole, Roberto Bolaño explore nos désirs de récits, notre obsession de la sexualité et notre passion du sens. 2666 ou le grand roman du début de ce siècle coupable.

Lire la suite « 2666 Roberto Bolano »

L’oubli que nous serons Héctor Abad

couv55127985.jpg

L’oubli que nous serons irradie d’un grave optimiste. Court roman, témoignage et réflexion sur la mémoire et l’oubli rendu possible par la mise en récit, dans une langue sèchement maîtrisée, Héctor Abad nous rend tout cela mais aussi l’histoire d’un pays, la Colombie, marquée par les atrocités. De cette entêtante réflexion sur la mort, L’oubli que nous serons est transmué en une fable d’un optimisme peu commun.

Lire la suite « L’oubli que nous serons Héctor Abad »

Le monde extérieur Jorge Franco

franco

Le monde extérieur est une histoire d’enfermement. Jorge Franco éclate le récit d’un kidnapping promis au ratage en auscultant les faits y ayant conduits. La perversion du conte de fée où est confinée la fille du kidnappé répond au fou fantasme fétichiste du ravisseur. Un roman d’une densité énigmatique.

Lire la suite « Le monde extérieur Jorge Franco »