La nuit du Hibou Hye-Young Pyun

La peur, les limitations de consciences, les sourdes manipulations psychologiques comme une interprétation psychologique. Nous retrouvons ici toutes les qualités — notamment la précision, la discrète critique d’une société ainsi mise en jeu — de Hye Young Pyun. La nuit du hibou entraîne dans la claustration, l’alcoolisme et surtout dans l’inquiétude de cette forêt, de cette lisière de la conscience et de la perversion dont l’autrice sait faire surgir détours et méandres.

Lire la suite « La nuit du Hibou Hye-Young Pyun »

La loi des lignes Hye-Young Pyun

Itinéraires parallèles de deux femmes hantées par une dette impayable, par cette consciente dissolution de soi au cœur de ce roman tendu par une sourde inquiétude. Dans son exploration de la malveillance, La loi des lignes se révèle dans toute sa profondeur sociale. Hye-Young Pyun parvient à suggérer la folie de nos vies, leur pauvreté et leur fatalité.

Lire la suite « La loi des lignes Hye-Young Pyun »

Le jardin Hye-Youg Pyun

51MuBh7SxfL._SX342_BO1,204,203,200_

Dans un roman concis, où l’intrigue révèle insidieusement ses pièges, Hye-Young Pyun offre le décalage décisif d’une vision du monde radicalement différente après un accident de voiture qui laisse le narrateur lourdement handicapé. Avec un vrai plaisir pour le lecteur Le jardin dévoile peu à peu les circonstances de cet accident, les responsabilités de chacun puis la vengeance lentement mise en place. Dans un style à la transparence dépouillée, toujours tendue vers une résolution parfaitement flottante, Hye-Young Pyun dépeint aussi l’horreur normative de la société coréenne.

Lire la suite « Le jardin Hye-Youg Pyun »