Virtual Felipe Hernandez

Et si la Terre était un refuge pour psychopathes, un endroit virtuel où exercer leurs vices et cynismes ? Virtual roman diablement intelligent, documenté assez pour jouer sur le langage de ses références, s’empare des probables et possibles pour nous entraîner dans des plurivers (une série d’univers parallèles mathématiquement possibles) ouverts par des élusions, des failles dans le temps et la continuité de soi. Felipe Hernandez happe son lecteur dans un jeu de doubles, entre ressemblances et dissemblances, entre jeux vidéos et énigmes métaphysiques, entre déchiffrement et ignorance.

Lire la suite « Virtual Felipe Hernandez »

Tea Rooms Luisa Carnés

De la condition de la femme, en Espagne, en 1934. Roman collectif détaillé comme le témoignage animé de cette indispensable colère, de cette haute confiance en un bouleversement politique seul à même de changer la ligne de partage entre riches et pauvres. Luisa Carnés, voix injustement oublié, signe un très fort texte sur la responsabilité sociale de l’exploitation, de la misère qui particulièrement frappe les femmes. Tea rooms ou le nécessaire rappel de l’inacceptable, toléré quand on est affamé.

Lire la suite « Tea Rooms Luisa Carnés »

Le roman du siècle José Carlos Llop

La mémoire et ses récits, l’Histoire à l’ombre de ses fantômes, à la lumière de ses destructrices fascinations. Le roman du siècle, du XX, ses guerres et ses salauds recyclés, est une multitude d’histoires, des nouvelles plurielles, proches, où se dessinent la perte et la peur. Entre deux très beaux textes, qui soulignent les reviviscences cauchemardesques dont se constitue ce livre, José Carlos Llop signe neuf nouvelles où la culpabilité, l’oubli et la hantise sont les signes de ce siècle enfui.

Lire la suite « Le roman du siècle José Carlos Llop »

Des chrysanthèmes jaunes Rafael Reig

Des histoires pour s’échapper, des récits qui vous rattrapent, la pertinence rieuse et rageuse du regard social de celui qui jamais ne se sent à sa place. Roman malin, drôle et désespéré, sur l’Espagne d’après Franco, sur les transitions malaisées, sur les fantômes surtout de l’enfance, Des chrysanthèmes jaunes emporte son lecteur avec Pedrito Ochao, ses amitiés magnifiques. Rafael Reig surprend et interroge dans son style sautillant et montrent comment les rêves, les morts et les apparitions de l’enfance subsistent dans ce que nous prétendons être.

Lire la suite « Des chrysanthèmes jaunes Rafael Reig »

Automoribundia Ramon Gomez de la Serna

Des éclats, des objets, des visions, de profonds paradoxes pour cette lutte, phrase à phrase, contre le temps. Automoribundia est moins une autobiographie qu’une série d’instantanées, d’impressions. Écrivain d’une fine ironie, d’une plume provocante, baroque souvent, Ramon Gomez de la Serna recueil tout, objets improbables et phrases parfaites, ce qui constitue un signal du réel absolu.

Lire la suite « Automoribundia Ramon Gomez de la Serna »