Automoribundia Ramon Gomez de la Serna

Des éclats, des objets, des visions, de profonds paradoxes pour cette lutte, phrase à phrase, contre le temps. Automoribundia est moins une autobiographie qu’une série d’instantanées, d’impressions. Écrivain d’une fine ironie, d’une plume provocante, baroque souvent, Ramon Gomez de la Serna recueil tout, objets improbables et phrases parfaites, ce qui constitue un signal du réel absolu.

Lire la suite « Automoribundia Ramon Gomez de la Serna »

Contes Miguel de Unamuno

Fragments de la vie dans ses paradoxes, ses vides et ses déchirures. Ces soixante-deux contes de Miguel de Unamuno transporte le lecteur dans une Espagne villageoise, folklorique à l’occasion, mais surtout dans des débats et autres récits de ce que les personnages auraient pu devenir. Parfois fantastiques, souvent ironiques, ces récits charment par leur légèreté métaphysique où se déploie, risible ou tragique, toute notre inquiétude d’être au monde.

Lire la suite « Contes Miguel de Unamuno »

La dernière affaire de Johnny Bourbon Carlos Salem

La tendresse sous l’humour, la perte sous les provocations, l’émotion derrière cette enquête d’une rapidité et d’une briéveté admirable. Carlos Salem est à son meilleur dans ce roman parodique et plein de références, d’humanité surtout. La dernière affaire de Johnny Bourbon ou la beauté des âmes cabossées, du polar drôlement redresseur de torts.

Lire la suite « La dernière affaire de Johnny Bourbon Carlos Salem »

La valse des tulipes Ibon Martin

Polar d’une belle efficacité, qui reprend la structure entendue d’enfants placés de force par l’église catholique. La valse des tulipes entraîne le lecteur dans une région charmante, où le pittoresque n’est pas absent mais toujours heureusement rattrapé par le rythme de l’intrigue. Ibon Martin parvient à saisir le lecteur grâce à l’efficacité sans fioriture de son roman.

Lire la suite « La valse des tulipes Ibon Martin »

Cette brume insensée Enrique Vila-Matas

Dédoublement de la disparition, apocalypse de l’intertextualité. Avec son habituel et extraordinaire talent, Enrique Vila-Matas poursuit son interrogation sur ce qu’est être un auteur en signant un livre, bourré de références, dont il n’est jamais vraiment l’auteur. Cette brume insensée se révèle une très fine réflexion sur la citation, sur le mythe des écrivains disparus et sur l’effacement à l’œuvre chez tout écrivain. Un grand et drôle roman sur tous les discours qui, au bord de l’abîme, nous portent.

Lire la suite « Cette brume insensée Enrique Vila-Matas »