Le sel Jean-Baptiste Del Amo

sel

Jean-Baptiste del Amo s’impose ici comme un des plus purs stylistes de la langue française. Sa langue tranchante révèle dans Le sel l’isolement en îlot dans lequel confine la famille, ses ressentiments, ses haines mais aussi ses reconstructions et ses reproductions d’un comportement honni. Un roman lumineux, âpre mais qui, par instant, surprend la beauté de nos sensations.

Lire la suite « Le sel Jean-Baptiste Del Amo »

Publicités

Boccanera Michèle Pedinielli

511IOmRZaWL._SX195_

Un polar léger, enjoué. Michèle Pedinielli entraîne son lecteur dans le vieux-Nice. Boccanera, son premier roman, se révèle en tout instant sympathique tant il parvient à user des clichés du polar sans y sombrer. La prose efficace de Pedinielli, avec cette réserve d’humour qui lui évite les jugements de valeur, vous entraîne à la suite de son attachante enquêtrice. Un vrai polar sans autre prétention que vous accrocher à sa lecture. Un pari réussi.

Lire la suite « Boccanera Michèle Pedinielli »

Rabot Adrien Girault

rabot.jpeg

Rabot, roman déroutant, vous emportera dans une cavale onirique entrecoupée de récits de rêves sans doute pour rendre palpable l’absence. Dans une langue à la cadence chaotique, habile à déjouer les attentes du lecteur tant dans la syntaxe que dans la construction narrative, Adrien Girault dresse une allégorie inquiétante et laisse le lecteur, dans ses interprétations insuffisantes, face à la beauté d’un contre-sens toujours probable.

Lire la suite « Rabot Adrien Girault »

Le maréchal absolu Pierre Jourde

cvt_Le-Marechal-absolu_1633.jpeg

Dans un pays, perdu, perclus des ombres du colonialisme, règne un maréchal, absolu dans sa démesure du dédoublement. Dans une langue virevoltante, violente et rieuse, Pierre Jourde réfléchit sur le pouvoir, l’imitation de nous-mêmes, la politique, les illusions du pouvoir… Absolu chef-d’œuvre, Le maréchal absolu est un roman dense et ample à découvrir catégoriquement.

Lire la suite « Le maréchal absolu Pierre Jourde »

La dissipation roman d’espionnage Nicolas Richard

La-diipation.jpg

Autopsie d’un mythe ou the writing did the talking. Sous ses allures de roman, de collages de témoignages aux curieuses résonances, La dissipation livre un portrait saisissant de Thomas Pynchon à travers tous ceux qui, follement, en poursuivent l’absence. Dans une prose somptueuse, par son subtile pastiche, Nicolas Richard explore la contamination paranoïde entre le roman et la vie de son auteur et ses romans.

Lire la suite « La dissipation roman d’espionnage Nicolas Richard »