Sous le signe du corbeau Amir Gutfreund

a14621-699x1024.jpg

Les différents visages de la disparition ou la marche funambulesque d’un homme en pleine reconstruction. Avec un féroce humour pince-sans-rire, Amir Gutfreund signe un roman discrètement virevoltant où les déboires d’un homme dessinent en creux le malaise d’une société israélienne dans laquelle malheur et violence sont en permanence latents. Sous le signe du corbeau oscille alors du roman policier (une enfant disparaît et crée une fascination aux conséquences risibles et violentes chez le narrateur) à une très belle (fragile et douloureuse) histoire d’amour, toujours en écho aux disparitions qui hante le personnage.

Lire la suite « Sous le signe du corbeau Amir Gutfreund »

Trois étages Eshkol Nevo

proxy.duckduckgo.com.jpeg

Trois récits de nos solitudes, trois étages d’un immeuble de Tel-Aviv, trois « topiques freudiens », avec précision et empathie, Eskhol Nevo livre surtout trois très belles conversations avec l’absence. Trois étages se révèle alors un très beau roman sur nos arrangements avec la réalité, avec la violence de la société israélienne.

Lire la suite « Trois étages Eshkol Nevo »

Vie amoureuse Zeruya Shalev

couv70089681.jpg

Nos erreurs, conscientes et inévitables, nous portent-elles vers la destruction ? Avec son habituelle aptitude à se plonger dans la psychée d’une femme égarée dans ses interprétations du monde, Zeruya Shalev transmue une banale, en apparence, liaison adultère en quête pathétique de la vérité, de soi et surtout d’une intangible consolation. Vie amoureuse, roman magistral inscrit l’œuvre de Shalev dans une grande continuité.

Lire la suite « Vie amoureuse Zeruya Shalev »

Little Big Bang Benny Barbash

couv53443903.jpg

Dans Little big bang, Benny Barbash dépeint une allégorie absurde et fantastique. L’histoire de l’oreille d’un homme dans laquelle pousse une oreille permet une réflexion amusée sur le conflit israélo-palestinien mais surtout sur l’incertitude de nos devenirs.

Lire la suite « Little Big Bang Benny Barbash »

Douleur Zeruya Shalev

douleur

Douleur est un roman trop magnifique pour n’être pas d’une lecture étouffante. Zeruya Shalev signe une nouvelle dissection de la psyché d’une femme en souffrance. La douleur est ici multiple, sans jamais prétendre la guérir, la romancière en explore les causes. Ce long monologue nous renvoie à cette fabrication de soi dont le roman se doit d’être porteur.

Lire la suite « Douleur Zeruya Shalev »