Nouvelles triestines Giorgio Pressburger

nouvelles-triestines

Sept récits de libération, de chaos, de confusion, d’images et de disparition. Dans une prose ironique et hypnotique, comprendre toujours au seuil de cauchemars rationnels, Giorgio Pressburger nous emporte à Trieste, cette ville décidément imaginaire. Nouvelles triestines captive de bout en bout tant y résonne une voix singulière par la tonalité particulière d’une permanente mise en cause de son récit et une très belle interrogation sur l’impersonnelle réalité ainsi aperçue.

Lire la suite « Nouvelles triestines Giorgio Pressburger »

Publicités

L’enfer du commissaire Ricciardi Maurizio De Giovanni

commissaire Ricciardi

Le cœur est un enfer ; l’amour un indispensable mirage. La suite des enquêtes, toujours aussi plaisantes, du commissaire Ricciardi emporte le lecteur dans un Naples écrasé par la chaleur. Maurizio de Giovanni parvient à traiter le thème amoureux sous toute ses formes avec une cohérence qui jamais ne vire au systématisme. Les intermittences amoureuses du commissaire, sa façon de flotter entre vie et mort s’amalgament aux aléas de l’enquête, à la vie de son associé mais avant tout à la vie populaire de Naples dont de Giovanni continue à nous restituer la musique.

Lire la suite « L’enfer du commissaire Ricciardi Maurizio De Giovanni »

Confession téméraire Anita Pitoni

9782889600045

Auto-portrait en inquiétude. Dans une série de récits, de nouvelles pleines de basculements, toujours à la première personne, toujours à l’écoute d’échos fantastiques, Anita Pittoni capture les angoisses et les retours d’une sensibilité magnifiquement déchirée. Dans sa très forte cohérence composite, Confession téméraire tend un miroir, onirique et inquiet, à notre besoin de transparence intime.

Lire la suite « Confession téméraire Anita Pitoni »

Je ne ferai une bonne épouse pour personne Nadia Busato

busato

L’image de la mort, la fascination du suicide, les symboles de toute une époque tirés d’une photo restée célèbre. Pour reconstruire le destin de Evelyn Francis McHale qui se jeta du haut de l’Empire State Building, Nadia Busato, avec un rien de systématisme, multiplie les récits autour de ce geste que jamais, heureusement, elle n’explique. Au-delà de son plaidoyer contre l’asservissement féminin, Je ne ferai jamais une bonne épouse brille surtout par la chair d’une écriture apte à cerner les effondrements.

Lire la suite « Je ne ferai une bonne épouse pour personne Nadia Busato »

Les mains vides Valerio Varesi

 1*og4T-kBRug-4m_xSakQ8OA.jpeg

Polar moral et mélancolique, Les mains vides, avec une nostalgie appuyée, décrit le basculement de la ville de Parme dans la touffeur immobile de l’été, dans la marchandisation pseudo-festive, dans la délinquance en col blanc. La sécheresse parfois poétique de l’écriture de Varesi laisse écouter ses accords entendus, les flottements de son blues.

Lire la suite « Les mains vides Valerio Varesi »