Confession téméraire Anita Pitoni

9782889600045

Auto-portrait en inquiétude. Dans une série de récits, de nouvelles pleines de basculements, toujours à la première personne, toujours à l’écoute d’échos fantastiques, Anita Pittoni capture les angoisses et les retours d’une sensibilité magnifiquement déchirée. Dans sa très forte cohérence composite, Confession téméraire tend un miroir, onirique et inquiet, à notre besoin de transparence intime.

Lire la suite « Confession téméraire Anita Pitoni »

Publicités

Je ne ferai une bonne épouse pour personne Nadia Busato

busato

L’image de la mort, la fascination du suicide, les symboles de toute une époque tirés d’une photo restée célèbre. Pour reconstruire le destin de Evelyn Francis McHale qui se jeta du haut de l’Empire State Building, Nadia Busato, avec un rien de systématisme, multiplie les récits autour de ce geste que jamais, heureusement, elle n’explique. Au-delà de son plaidoyer contre l’asservissement féminin, Je ne ferai jamais une bonne épouse brille surtout par la chair d’une écriture apte à cerner les effondrements.

Lire la suite « Je ne ferai une bonne épouse pour personne Nadia Busato »

Les mains vides Valerio Varesi

 1*og4T-kBRug-4m_xSakQ8OA.jpeg

Polar moral et mélancolique, Les mains vides, avec une nostalgie appuyée, décrit le basculement de la ville de Parme dans la touffeur immobile de l’été, dans la marchandisation pseudo-festive, dans la délinquance en col blanc. La sécheresse parfois poétique de l’écriture de Varesi laisse écouter ses accords entendus, les flottements de son blues.

Lire la suite « Les mains vides Valerio Varesi »

Journal Secret Curzio Malaparte

I23654.jpg

Bel objet composite que ce journal retrouvé. À la fois note de voyage d’une impressionnante et lumineuse précision à visée documentaire mais aussi, de retour à Capri, relation patiente des heures, du ciel et du travail. Dans ce Journal Secret Curzio Malaparte se révèle tel qu’en lui-même : un esprit curieux, divisé, témoin d’une époque dont nous est livré, au passage, un aperçu sans concession.

Lire la suite « Journal Secret Curzio Malaparte »

Au pays qui te ressemble Lisa Ginzburg

au_pays_qui_te_ressemble_cmjn-168x264

Dans une langue d’une précision analytique et d’une sensualité rythmée car éperdue, Lisa Ginzburg met en scène « cette dimension d’éloignement continu ». Au pays qui te ressemble laisse ainsi entendre la construction de l’amour au moment de sa perte mais surtout à documenter un réel qui échappe, un Brésil démon dansant et un rapport toujours difficile à l’implication personnelle dans cette histoire d’amour fatal avec Ramos où elle croit saisir l’authentique.

Lire la suite « Au pays qui te ressemble Lisa Ginzburg »