Mes désirs futiles Bernardo Zannoni

La lecture comme conscience du temps ; l’écriture comme lutte, futile, contre la mort. Dans cette fable animalière, derrière la cruauté de son univers enchanté, l’histoire d’une fouine boiteuse qui, chez un rusé renard prêteur sur gage, se pose avec insistance la question, assez contemporaine, de l’âme animale, de ce que peut nous apporter la connaissance et sa transmission. Dans un récit malin, enjoué et sombre, Mes désirs futiles ne se contente pas d’anthropomorphiser ses animaux, de tendre un miroir à ce que nous sommes, mais plutôt aux questions que l’on se pose. Pour son premier roman, Bernardo Zannoni trouve la simplicité du plaisir du récit.

Lire la suite « Mes désirs futiles Bernardo Zannoni »
Publicité

Pétrole Pier Palo Pasolini

Cercles capitalistes, progressistes, de l’Enfer, ample réflexion, dont il ne reste que des notes, sur les récits, la façon dont les construire à partir de citations et de pastiches, d’emprunts et de collages ; récit renseigné aussi sur les magouilles mafieuses, étatiques, d’une compagnie pétrolière italienne, récit simultané des mythes et des scissions, des interdits et tabous prétendument levés par une émancipation dont Pasolini ne cesse d’interroger le progrès. Ultime œuvre de Pasolini, Pétrole est un de ses romans inépuisable, résistant toujours à toute interprétation unitaire, où l’auteur développe sa conception de l’art du roman, de la politique, du fascisme comme de l’intellectuel de gauche. Un roman total dont la fragmentation, l’incertitude sur son achèvement, reste l’horizon le moins imparfait.

Lire la suite « Pétrole Pier Palo Pasolini »

Crier son nom Alessio Forgione

Une adolescence à Naples : le foot et les conneries, les amours et les aléas de l’attachement familial. Marco Pane traverse sa vie, entre magazines sur les extra-terrestres et les petits trafics, on entend son incompréhension, son désir de sens et d’attention. Dans une langue simple et touchante, toujours à hauteur de son personnage, Alessio Forgione restitue la découverte de soi, comment on compose avec une mère partie, les mauvais coups des copains, l’invention du désir, la fatalité qui s’annonce. Crier son nom : un joli et simple roman de formation.

Lire la suite « Crier son nom Alessio Forgione »

Brigantessa Giuseppe Catozzela

Reconstitution patiente, fidèle, du destin de Maria Olivera qui, au temps de l’unification de l’Italie, de ses belles promesses révolutionnaires trahies, deviendra la Ciccilla, figure historique du brigandage et de la résistance. Roman historique populaire, un rien formaté hélas aussi, Brigantessa parvient à décrire tous les statu quo du roman national italien, ses luttes pour se maintenir au pouvoir, pour ne rien changer à l’oppression sociale. Giuseppe Catozzela se révèle un témoin effacé de cette histoire quasi-mythique.

Lire la suite « Brigantessa Giuseppe Catozzela »

La main de Dieu Valerio Varesi

Une enquête au sommet pour l’inspecteur Soneri. Toujours, hélas pétri d’une nostalgie sans précision, Valerio Varesi emporte son lecteur dans un univers montagnard délicieusement clos, dans une belle réflexion sur les communautés qui appartiennent à la montagne, résiste à son délabrement. La main de Dieu, un polar plaisant.

Lire la suite « La main de Dieu Valerio Varesi »