Les vainqueurs Roy Jacobsen

Naissance d’une conscience de classe, mise en récit des aléas, des réussites et des destins individuels et collectifs du progrès induit par la sociale-démocratie norvégienne. De l’âpre précarité du pêcheur-paysan à la survie, plus aisée, de l’ouvrier pour parvenir à l’émancipation, à la contestation des années 60 et 70. Après une nouvelle description de la vie sur une île du Nord de la Norvège en 1927, Roy Jacobsen raconte, avec une grande délicatesse, la façon dont on se construit sur cet héritage. Les vainqueurs ou l’éternel, et nécessaire, tentative de donner une voix, pluriel et ici sceptique, à ceux qui, individuellement, subissent l’Histoire et, collectivement, la font.

Lire la suite « Les vainqueurs Roy Jacobsen »
Publicité

De la jalousie Jo Nesbø

La jalousie, sous toutes ses formes : moteur du récit, mise en scène maligne des arrangements de la parole. Dans ces sept nouvelles, Jo Nesbø joue avec une rieuse habilité de son art du dévoilement, du cadre de l’intrigue noire, pour mettre à jour les ressorts psychologiques qui conduisent à la haine et à ses vengeances implacables, sans rédemption. De la jalousie parvient en quelques pages à incarner l’universalité de cette pulsion destructrice dans une substitution gémellaire, dans le meurtrier silence d’un écrivain, dans l’amnésie alcoolique d’un éboueur, dans la vengeance pour une boucle d’oreille d’un chauffeur de taxi, dans les déguisements d’un tueur chargé d’effectuer un suicide par procuration. Un plaisir malin dans sa grande et humaine exactitude.

Lire la suite « De la jalousie Jo Nesbø »

Les filles d’Égalie Gerd Brantenberg

Satire hilarante d’un renversement systématique, langagier, de la domination genrée. Gerd Brantenberg invente une dystopie où les femmes ont tous pouvoirs jusqu’à celui de rendre impensable toute alternative. Très fine réflexion sur tous les diktats (séduction, reproduction, charge mental) dont on comprend en les rejetant sur le masculin l’emprise et l’impensé. Les filles d’Égalie drôle et puissant manuel de féminisme.

Lire la suite « Les filles d’Égalie Gerd Brantenberg »

Leur domaine Jo Nesbo

Précis de la honte : celle qu’on inflige, celle qu’on subit. Dans ce drame rural – une montagne, une station essence et deux frères – Jo Nesbo démonte, bricole aussi, les liens fraternels qui tiennent autant de l’imitation, du désir meurtrier de protéger que de la manipulation. Leur domaine offre alors une belle plongée dans la fatalité.

Lire la suite « Leur domaine Jo Nesbo »

Les yeux du Rigel Roy Jacobsen

L’errance à la fin de la guerre, la recherche d’un amour éperdu qui trouble l’oubli coupable d’une Norvège en reconstruction. Les yeux du Rigel, dernier volume de la trilogie sur Barroy charme toujours par la puissance de sa prose, le silence qu’il sait laisser entendre, l’âpre beauté d’un amour par définition fictif mais surtout celle du soutien, de l’accueil distant et arrangeant offert à Ingrid qui, magnifique et inconsciente, en remonte la trace. Roy Jacobsen offre un saisissant portrait d’un pays en décomposition, les prémisses suggérées d’une autre façon de vivre, à l’écart de l’isolement insulaire.

Lire la suite « Les yeux du Rigel Roy Jacobsen »