Soixante-neuf tiroirs Goran Petrovic

Arpentage inventif, savamment architecturé, d’un espace littéraire en partage, des voyages que sont, jusqu’en leurs paysages et impressions que sont les lectures. À travers tous ceux qui s’y soustraient, se retranchent dans les livres, dans leurs imaginaires amourettes, Goran Pétrovic donne une image saisissante de l’Histoire de la Serbie. Soixante-neuf tiroirs est un hymne inquiet et flamboyant à la lecture.

Lire la suite « Soixante-neuf tiroirs Goran Petrovic »

Le cahier volé à Vinkovci Dragan Velikic

Livre d’une mémoire morcelée, itinéraire brisée et désinvolte entre Trieste, Pula et Salonique, entre la mémoire de la mère du narrateur, des hôtels où elle a été, d’une amie de sa mère et surtout de la manière dont les souvenirs se dérobent, s’agencent, reviennent. Le cahier volé à Vinkovci est un récit magistral, son désordre apparent, ses détours, la plasticité de la prose de Dragan Velikic, donne une image saisissante de l’Istrie, de son histoire pleine de manipulations et de séparations.

Lire la suite « Le cahier volé à Vinkovci Dragan Velikic »

La maison des souvenirs et de l’oubli Filip David

41uvhLDJLCL._SX195_

Roman indispensable, sous ses allures fantastiques et kabbalistiques, La maison des souvenirs et de l’oubli donne à entendre le témoignage des ultimes rescapés de la Shoah. Dans une partition d’une subtile fragmentation, Filip David interroge, plus largement, la permanence du mal et surtout cette perspective de l’oubli qui fonde la mémoire. Un court et magistral roman.

Lire la suite « La maison des souvenirs et de l’oubli Filip David »