Le bal des porcs Arpad Soltesz

La fabrique de la saloperie étatique slovaque, les mécanismes de la manipulation, de l’extorsion et surtout de la domination. Dans un roman souvent complexe, toujours avec l’humour qu’il faut à l’indignation et le sens du rythme indispensable à la dénonciation, Le bal des porcs propose une explication des crasses qui ont conduit à l’assasinat de Jan Kursak, un journaliste, et de sa compagne. Sans occulter noirceur et bêtise, Arpad Soltesz livre un visage d’une cruelle exactitude de la Slovaquie.

Lire la suite

Il était une fois dans l’Est Arpad Soltész

41j0dE1bLmL._SX349_BO1,204,203,200_

Du noir, brutal et sec, sans concession pour la société slovaque gangrenée par une corruption généralisée. Virevoltant dans une violence partagée par tous les personnages, Il était une fois dans l’Est ou le récit d’un ratage dégueulasse puis d’une revanche comme ultime rebondissement. Arpád Soltész joue de son intrigue emmêlée, de ses très brusques changements de points de vue et de personnage en virtuose. On se laisse happer par la très grande noirceur de cette histoire de trafic d’être humain.

Lire la suite « Il était une fois dans l’Est Arpad Soltész »

Bratislava 68, été brûlant Viliam Klimacek

CVT_Bratislava-68-ete-brulant_805

Roman généreux, reconstruction précise et sensible de la diaspora tchécoslovaque après l’invasion soviétique, Bratislava 68, été brûlant charme par sa construction en tableau tendre et ironique. Sans verser dans la nostalgie Viliam Klimacek, comme on construit des trains miniatures, restaure cette époque, son climat, son inquiétude, pour permettre d’écouter les douleurs plurielles de l’exil.

Lire la suite « Bratislava 68, été brûlant Viliam Klimacek »