Le manège des oubliés Jacques Josse

Des vies saisies au seuil de la disparition, dans leur défi et banalité, dans la beauté d’un oubli un instant repoussé. 27 courts récits, autant d’existences, de ressemblance d’apparence pour mieux souligner la profonde dissemblance de nos vies derrière leurs communes souffrances. Avec Le manège des oubliés, Jacques Josse recueille humble, avec la délicatesse de l’empathie, la vie. Et la mer, le bistro, jamais loin.

Lire la suite « Le manège des oubliés Jacques Josse »

Toute seule Clotilde Escalle

Avec une âpre violence, avec une précision presque sociologique, avec surtout une écriture tendue sur les états d’âmes et autres déraisons d’une femme laissée seule, Clotilde Escalle emporte son lecteur dans les douloureuses amours d’un couple paumé, magnifique. Toute seule au-delà de sa grande noirceur décrit les monologues par lesquels on essaie de s’échapper, de se guérir soi-même.

Lire la suite « Toute seule Clotilde Escalle »

Ultramarins Mariette Navarro

L’instant de l’arrêt, la dérive s’en suit autant de surnuméraires fantômes dans l’ordre efficace des jours sur un cargo. Au milieu de l’océan, des marins prennent un bain, Mariette Navarro transforme cette anecdote en coup d’arrêt, en un insidieux glissement vers une brume d’une opacité fantastique. Ultramarins où la traversée de notre étrangeté à nous-mêmes.

Lire la suite « Ultramarins Mariette Navarro »

Dans le jardin d’un hôtel Gabriel Josipovici

L’art de la conversation, de l’effleurement. Des dialogues profonds, parfois tacites, toujours avec cette légèreté qu’a la vie telle qu’elle passe sans être comprise. Avec son usuelle et souriante délicatesse, Gabriel Josipovici se fait allusif pour évoquer tout ce que l’on n’a pas su, ou pas tout à fait, être. Comme une ombre, une silhouette montagneuse, le passé revient tel un endroit possiblement retrouvé, la mémoire d’une disparition.

Lire la suite « Dans le jardin d’un hôtel Gabriel Josipovici »

Le renvers Robert Alexis

Nouvelles d’affirmation vitale, d’existences trouées par l’exigence de mouvement et de dépassement, nouvelles de violence et de passion. Robert Alexis nous entraîne dans des univers – toujours très bien incarnés – de bouleversements et de basculements, dans des instants renversés d’être rendus à leur fluidité, à leur mouvement vers un autre chose, un absolu. Le renvers, dans la beauté de sa prose est un somptueux et inquiet recueil.

Lire la suite « Le renvers Robert Alexis »