La conspiration des médiocres Ernesto Mallo

9782743643508.jpg

Buenos Aires et ses nazis, sa corruption et son seul flic trop intègre pour n’être pas amoureux. Ingrédients connus, Mallo les amalgame dans un livre elliptique et noir. La conspiration des médiocres se révèle un immense roman noir par la sécheresse de sa construction sur les gestes, selon la loi du genre, moins du protagoniste que de ses antagonistes. À l’image de Pero Lascano, le lecteur se trouve entraîner dans une intrigue retorse où, au fond, seuls comptent impressions et atmosphère. Lire la suite « La conspiration des médiocres Ernesto Mallo »

Publicités

Les pâques du commissaire Ricciardi Maurizio De Giovanni

CVT_Les-Paques-du-Commissaire-Ricciardi_7511

Les enquêtes du commissaire Ricciardi ont un charme mélancolique tenace. Hanté par ses visions morbides, habités par ses incapacités amoureuses, Ricciardi se promène dans ce polar plein d’atmosphères, dans cette Naples fasciste admirablement décrite. De Giovanni livre alors une belle méditation sur l’amour.

Lire la suite « Les pâques du commissaire Ricciardi Maurizio De Giovanni »

Janvier noir Alan Parks

arton27113-2ac8a

Glasgow, terre de polar. Dans une intrigue à la précision classique, à la sécheresse diabolique, Alan Parks en dévoile les antagonismes sociaux. Janvier noir avec une sombre empathie, sans s’attarder, explore les bas-fonds d’une vile et parvient nous en rendre la poisseuse et attirante atmosphère.

Lire la suite « Janvier noir Alan Parks »

Les papiers de Tony Veitch

couv73722086.jpg

Laidlaw dans ses œuvres. Dans ce volume central de cette terrible trilogie de McIlvanney, l’inspecteur se passionne pour la mort d’un de ses indics. Avec son talent habituel, McIvanney poursuit son exploration de Glasgow, sa richesse modeste et d’une inexpugnable dignité en dépit de sa pauvreté. Le polar à son top : regard social sans concession ni condescendance, intrigue retorse, mise en pratique sans jugement de la morale.

Lire la suite « Les papiers de Tony Veitch »

Laidlaw William McIlvanney

laidmaw.jpg

Ce premier volet de la trilogie consacrée au si atypique inspecteur Laidlaw brille par la pertinence des réflexions de son protagoniste toujours aussi dubitatif et désespéré. Dans une prose admirable, frappante et fine, McIlvanney nous présente finement son héros et surtout sa sympathie pour tous ceux qu’il doute de pouvoir comprendre et approche ainsi sans jamais les catégoriser. Décidément un immense nom du polar.

Lire la suite « Laidlaw William McIlvanney »