Tempêtes Andrée A. Michaud

91kMFwtJVbL

La source de toutes nos peurs, l’origine de toutes nos solitudes, la panique indéfinie de l’extérieur, l’angoisse des perturbations naturelles. Dans deux monologues solipsistes, qui entremêlent leurs motifs et leurs silhouettes plutôt que de véritablement s’expliquer, Andrée A. Michaud écrit un roman sur la peur léguée par les lieux. Dans son atmosphère irrespirable, dans sa claustration flippante, Tempête décrit une psychologie de ce qui nous dépasse dans un récit haletant où, sans jamais imposer une explication logique, peu à peu se dévoile l’inconnu en nous-mêmes.

Lire la suite « Tempêtes Andrée A. Michaud »

La tempête qui vient James Ellroy

La-tempete-qui-vient

Avec toujours un si savant amalgame de la fiction et de la réalité historique, avec cette détonante capacité à en interroger les frontières, avec ce martèlement d’une écriture aussi sèche que son univers romanesque est prolifique et complexe, James Ellroy happe le lecteur dans le Los Angeles en guerre, juste après Pearl Harbor. Magouilles et manipulations, crapuleries et exécutions sommaires prennent cependant ici une hauteur mythologique. La tempête qui vient ou la quête, quasi wagnérienne, de l’or comme motif à cette humanité si sombre et, in fine, si belle dans ses désirs inassouvis.

Lire la suite « La tempête qui vient James Ellroy »

Le jardin Hye-Youg Pyun

51MuBh7SxfL._SX342_BO1,204,203,200_

Dans un roman concis, où l’intrigue révèle insidieusement ses pièges, Hye-Young Pyun offre le décalage décisif d’une vision du monde radicalement différente après un accident de voiture qui laisse le narrateur lourdement handicapé. Avec un vrai plaisir pour le lecteur Le jardin dévoile peu à peu les circonstances de cet accident, les responsabilités de chacun puis la vengeance lentement mise en place. Dans un style à la transparence dépouillée, toujours tendue vers une résolution parfaitement flottante, Hye-Young Pyun dépeint aussi l’horreur normative de la société coréenne.

Lire la suite « Le jardin Hye-Youg Pyun »

L’ange déchu Howard Fast

9782743644802

Éloge de l’étrangeté au sein de la normalité, portrait d’une Amérique amnésique, criminelle. L’ange déchu est un de ces polars où l’atmosphère, la solitude des sensations du personnage persécuté, un narrateur exemplairement peu fiable, priment sur une intrigue où s’impose néanmoins la vision d’Howard Fast. Un roman malin, haletant.

Lire la suite « L’ange déchu Howard Fast »

Bondrée Andrée A Michaud

51HFDFAx8pL._SX322_BO1,204,203,200_

Polar des lisières et des frontières linguistiques, Bondrée décrit le dernier été, celui de 1967, d’une fille devenant adulte. Andrée A. Michaud déploie les pensées de ces personnages comme autant de miroirs à un lieu, autant de reflets de la sauvagerie d’un inconscient collectif. Bondrée frappe alors par la qualité de sa langue et sa capacité à saisir le souvenir de fugaces instants de bonheur.

Lire la suite « Bondrée Andrée A Michaud »