Leur domaine Jo Nesbo

Précis de la honte : celle qu’on inflige, celle qu’on subit. Dans ce drame rural – une montagne, une station essence et deux frères – Jo Nesbo démonte, bricole aussi, les liens fraternels qui tiennent autant de l’imitation, du désir meurtrier de protéger que de la manipulation. Leur domaine offre alors une belle plongée dans la fatalité.

Lire la suite « Leur domaine Jo Nesbo »
Publicité

La proie Deon Meyer

Un pays en proie à la corruption, un homme, Benny Griesel, en proie au doute et un autre à de meurtrières manipulations. À son habitude, Deon Meyer happe son lecteur dans un thriller sans répit. En dehors de sa grande tension narrative La proie parvient à rendre la dignité de la vie dite quotidienne.

Lire la suite « La proie Deon Meyer »

L’usurpateur Jorn Lier Horst

usurpateur.jpeg

Le polar, la solitude. Avec une sécheresse parfaite, dépourvue de tous détours psychologiques, Jørn Lier Horst nous plonge à nouveau dans un roman de très belles fractures. Jouant sur le thème sociétale des morts solitaires, abandonnées, L’usurpateur est un roman où les péripéties abondent et où le lecteur se délecte des fausses pistes et autres lapidaires mises en tension.

Lire la suite « L’usurpateur Jorn Lier Horst »

Fermé pour l’hiver Jorn Lier Horst

couv42773520.gif

Fermé pour l’hiver de Jorn Lier Horst se présente sous les atours d’un polar efficace. Son histoire d’un cadavre retrouvé dans un chalet puis à envolé avance à un rythme soutenu. Une lecture plutôt agréable même si sa trame et ses personnages peuvent paraître manqué d’originalité.

Lire la suite « Fermé pour l’hiver Jorn Lier Horst »

Le quatrième homme Kjell Ola Dahl

A78309.jpg

Le quatrième homme est la troisième enquête de l’inspecteur Frank Frolich. Kjell Ola Dahl est un des meilleurs représentant du polar norvégien. Depuis Gunar Staalsen, le roman noir norvégien a adopté une sécheresse d’une admirable dynamique. Dans cette histoire, qui semble d’abord un peu entendue, ce minimalisme descriptif emporte le lecteur.

Lire la suite « Le quatrième homme Kjell Ola Dahl »