La péremption Lionel Fondeville

D’une parole commune, sans contour, sans objet, où s’entend ce qui s’enfuit. Suite de fictions, de sombres révélations où Lionel Fondeville veut faire entendre l’épuisement du langage, sa domination managériale, son effondrement dans une douloureuse absence de sens. La péremption où l’écriture débridée, excessive, d’un monde gris et froid, déprimant.

Lire la suite « La péremption Lionel Fondeville »