Le temps des hyènes Carlo Lucarelli

editions-metailie.com-temps-des-hyenes-hd.jpg

Dans sa prose précise, poétique, Lucarelli retrouve l’Érythrée. Cette attention à la langue, aux identités qu’elle révèle, transforme Le temps des hyènes en un bref roman qui dépasse les codes du roman noir. Lucarelli sait néanmoins en mimer le meilleur : le rythme, la dénonciation sociale et surtout la légèreté de l’humour.

Lire la suite « Le temps des hyènes Carlo Lucarelli »

Publicités

Boccanera Michèle Pedinielli

511IOmRZaWL._SX195_

Un polar léger, enjoué. Michèle Pedinielli entraîne son lecteur dans le vieux-Nice. Boccanera, son premier roman, se révèle en tout instant sympathique tant il parvient à user des clichés du polar sans y sombrer. La prose efficace de Pedinielli, avec cette réserve d’humour qui lui évite les jugements de valeur, vous entraîne à la suite de son attachante enquêtrice. Un vrai polar sans autre prétention que vous accrocher à sa lecture. Un pari réussi.

Lire la suite « Boccanera Michèle Pedinielli »

Gaza dans la peau Selma Dabbagh

41ukyuY13tL._SX195_

Avec un vrai talent pour l’intrigue, Selma Dabbagh nous plonge, sans militantisme, dans l’horreur de Gaza. Histoire d’une famille pleine de secrets et de blessures, de tentations terroriste Gaza dans la peau nous transporte dans le dépaysement d’une lecture noire et juste.

Lire la suite « Gaza dans la peau Selma Dabbagh »

Les papiers de Tony Veitch

couv73722086.jpg

Laidlaw dans ses œuvres. Dans ce volume central de cette terrible trilogie de McIlvanney, l’inspecteur se passionne pour la mort d’un de ses indics. Avec son talent habituel, McIvanney poursuit son exploration de Glasgow, sa richesse modeste et d’une inexpugnable dignité en dépit de sa pauvreté. Le polar à son top : regard social sans concession ni condescendance, intrigue retorse, mise en pratique sans jugement de la morale.

Lire la suite « Les papiers de Tony Veitch »

Laidlaw William McIlvanney

laidmaw.jpg

Ce premier volet de la trilogie consacrée au si atypique inspecteur Laidlaw brille par la pertinence des réflexions de son protagoniste toujours aussi dubitatif et désespéré. Dans une prose admirable, frappante et fine, McIlvanney nous présente finement son héros et surtout sa sympathie pour tous ceux qu’il doute de pouvoir comprendre et approche ainsi sans jamais les catégoriser. Décidément un immense nom du polar.

Lire la suite « Laidlaw William McIlvanney »