Épopée Marie Cosnay

1erecouvepope.jpg

Polar poétique, sapé de lévitations, de substitution d’identités, de climats obsédants, de magouilles renseignées, du flux du monde et d’un héron annonciateur du sous-texte d’une quête mythique, Épopée est un livre d’une inépuisable beauté. La langue de Marie Cosnay déstabilise l’ordre logique et bouscule la réalité poursuivie avec obstination. Une grande et envoûtante expérience de lecture.

Lire la suite « Épopée Marie Cosnay »

Publicités

Darktown Thomas Mullen

9782743644956.jpg

Polar très noir, avec une intrigue au rythme implacable par ses changements de point de vue, Darktown offre une plongée captivante dans l’Amérique de 1948. Thomas Mullen, dans une prose à l’efficacité sans afféterie, livre un superbe portrait d’Atlanta juste après la guerre. Fort heureusement, le roman parvient à ne pas s’en tenir à une dénonciation de la ségrégation sudiste.

Lire la suite « Darktown Thomas Mullen »

La guerre est une ruse Frédéric Paulin

ob_3818be_36350007-1393136990786667-370316836937.jpg

Un polar tendu, polyphonique et d’une rare efficacité pour dire la complexité de l’Algérie des années 90, surtout dans ses rapports avec la France. Avec une belle maîtrise narrative, Frédéric Paulin ausculte la montée du terrorisme, son instrumentalisation. Dans une langue transparente, La ruse est une guerre offre une magistrale leçon d’Histoire.

Lire la suite « La guerre est une ruse Frédéric Paulin »

Un été sans ans dormir Bram Dehouck

Un_Ete_Sans_Dormir_Couv3

Roman noir, cruelle comédie villageoise, mise en scène d’une succession tragique d’événements hasardeux, Un été sans dormir s’amuse de situations grotesques et douloureuses. Bram Dehouck signe ici un livre dont l’apparente légéreté et la quotidienneté n’est jamais banale ou gratuite.

Lire la suite « Un été sans ans dormir Bram Dehouck »

À couper au couteau Kris Nelscott

Electre_978-2-8159-2916-5_9782815929165

Second volume des péripéties de Smokey Dalton, toujours emporté dans les sanglants événements d’une Histoire américaine perçue de son côté noir, toujours porté par une écriture au rythme décisif, À couper au couteau se révèle un grand roman noir, captivant pas seulement par sa singulière perception de la Convention, et sa répression, des démocrates à Chigaco lors de l’été 1968.

Lire la suite « À couper au couteau Kris Nelscott »