Après Delorès Sarah Schulman

delores

Sous la forme du roman noir, un flingue et des filles, Après Delorès est l’exploration d’un fragment du discours amoureux. Mensonges et cruautés dans un New-York délabré, hors d’âge. De ce tableau au couteau, Sarah Schulman tisse les entrelacs sentimentaux d’un univers lesbiens conté avec une radicale volonté politique. Loin de la virilité exacerbée du genre, Après Delorès décrit la pluralité féminine.

Lire la suite « Après Delorès Sarah Schulman »

Publicités

188 mètres sous Berlin Magdalena Parys

parys

Un très bon polar tant son intrigue, retorse, s’octroie de s’égarer dans les souvenirs, les amours transis des nombreuses voix qui constituent un joli portrait de Berlin de la seconde guerre mondiale aux années suivant la chute de son mur. Avec cette histoire d’un tunnel d’une évasion manipulée, Magdalena Parys offre une vision singulière de l’Histoire. 188 mètres sous Berlin se révèle infiniment plus qu’un polar : un récit intimiste où le dénouement n’est jamais tranché.

Lire la suite « 188 mètres sous Berlin Magdalena Parys »

La disparue du Venezuela Diane Kanbalz

2626-Kanbalz-La disparue du Venezuela

Sur le scénario classique et maîtrisé d’un enlèvement dans un pays gangrené par la violence et sa corruption, Diane Kanbalz signe un récit enlevé. La disparue du Venezelua offre alors le portrait d’un pays méconnu. Un premier polar sympathique.

Lire la suite « La disparue du Venezuela Diane Kanbalz »

Au fond de l’eau Paula Hawkins

aufonddeleau

Une histoire de noyées, de mémoires douloureuses et surtout des façons de recomposer nos souvenirs. Dans sa fragmentation narrative Au fond de l’eau aspire le lecteur dans une intrigue plus centrée sur la réaction et la psychologie des personnages qu’une résolution policière, au fond, sans intérêt.

Lire la suite « Au fond de l’eau Paula Hawkins »

De chair et de sang John Harvey

couv2295057.gif

De chair et de sang se présente comme un polar sympathique, désinvolte et pourtant d’une construction remarquable. Avec une belle discrétion, John Harvey pénètre l’intimité de ses personnages et, sans catastrophisme, nous offre une image sans faux-semblant de l’Angleterre.

Lire la suite « De chair et de sang John Harvey »