La maison des souvenirs et de l’oubli Filip David

41uvhLDJLCL._SX195_

Roman indispensable, sous ses allures fantastiques et kabbalistiques, La maison des souvenirs et de l’oubli donne à entendre le témoignage des ultimes rescapés de la Shoah. Dans une partition d’une subtile fragmentation, Filip David interroge, plus largement, la permanence du mal et surtout cette perspective de l’oubli qui fonde la mémoire. Un court et magistral roman.

Lire la suite « La maison des souvenirs et de l’oubli Filip David »

Publicités

La dissipation roman d’espionnage Nicolas Richard

La-diipation.jpg

Autopsie d’un mythe ou the writing did the talking. Sous ses allures de roman, de collages de témoignages aux curieuses résonances, La dissipation livre un portrait saisissant de Thomas Pynchon à travers tous ceux qui, follement, en poursuivent l’absence. Dans une prose somptueuse, par son subtile pastiche, Nicolas Richard explore la contamination paranoïde entre le roman et la vie de son auteur et ses romans.

Lire la suite « La dissipation roman d’espionnage Nicolas Richard »

4 3 2 1 Paul Auster

61QskWbk0TL._SX322_BO1,204,203,200_.jpg

Quatre destins, ressemblants par leurs différences, pour un seul personnage. Avec des variations infimes dans un récit ample et ancré dans le particularisme de la réalité personnelle, Paul Auster livre un roman magistral et sidérant, spéculatif et fluide. Tout l’univers, et ses obsessions, de l’auteur se retrouve dans ce formidable 4 3 2 1.

Lire la suite « 4 3 2 1 Paul Auster »

Gaza dans la peau Selma Dabbagh

41ukyuY13tL._SX195_

Avec un vrai talent pour l’intrigue, Selma Dabbagh nous plonge, sans militantisme, dans l’horreur de Gaza. Histoire d’une famille pleine de secrets et de blessures, de tentations terroriste Gaza dans la peau nous transporte dans le dépaysement d’une lecture noire et juste.

Lire la suite « Gaza dans la peau Selma Dabbagh »

Le cercle des douze Pablo de Santis

santis

Enquête sur l’illusion. Derrière le pastiche des déductions de détectives philosophes, Le cercle des douze livre, derrière le trompe-l’œil d’un très brillant exercice de style, une très fine réflexion sur l’accompagnement de la fiction. Pablo de Santis captive par son appropriation d’un Paris disparu, par ses pastiches d’un pari sur une rationalité illuminée.

Lire la suite « Le cercle des douze Pablo de Santis »