Le dernier été en ville Gianfranco Calligarich

Lutte désespérée, alcoolisée, contre l’ange des trentes ans, la vie telle qu’on devrait l’accepter, les amours telles qu’elles se délitent. Avec une élégante mélancolie, avec une douloureuse distanciation ironique aussi, Gianfranco Calligarich contemple le crépuscule d’une jeunesse à la fin des années 60. Le dernier été en ville ou le récit douceâtre de nos vacuités, de leurs insomnieux et suicidaires désastres.

Lire la suite « Le dernier été en ville Gianfranco Calligarich »

La République des faibles Gwenaël Bulteau

Où comment la république prend très mal soin de ses enfants. Lyon à la toute fin du XIX, antisémitisme et implacable violence sociale, à l’arrière-plan de l’affaire Dreyfus s’ajoute l’enlèvement d’enfants. La république des faibles est un polar sympathique, agréable roman d’atmosphère comme une plongée dans la corruption humaine. Le premier roman de Gwenaël Bulteau se laisse lire.

Lire la suite « La République des faibles Gwenaël Bulteau »

O Miki Liukkonen

Le cercle des interprétations délirantes de nos névroses, théâtre hilarant du déjà-vu, réflexion sur les distorsions de l’information et du temps et surtout sur ses conséquences sur le roman. O est un roman magistral, cirque de personnages aux obsessions et malaises peut-être symptomatiques de notre époque. Par sa capacité à donner voix à tous ses personnages, à entrecroiser leur présence comme dans une hallucination, Miki Liukkonen signe le roman d’un contemporain qui sait, égaré dans sa sur-conscience de lui-même.

Lire la suite « O Miki Liukkonen »

Une suite d’événements Mikhaïl Chevelev

Plongée quasi documentaire dans la violence institutionnelle russe, ses répressions de toutes revendications indépendantistes et surtout des réponses désespérées, terroristes, de ceux essayant – par hasard plus que par destin – de s’y soustraire. Une suite d’événements retrace, avec une parole contestatrice et ironique, les raisons, jamais les excuses, d’une prise d’otage. Mikhaïl Chevelev, à travers un parcours documenté sur les différentes guerres russes contemporaines, révèle notre naïveté, nos façons de composer avec l’aveuglement, ici ou ailleurs, de l’époque.

Lire la suite « Une suite d’événements Mikhaïl Chevelev »

Aucune terre n’est promise Lavie Tidhar

Dystopies multiples, autant de glissements à partir de territoire que l’on s’approprie, hommage aussi au pulps au tant que réflexion sur nos non-appartenances à l’Histoire et à nos souvenirs. Aucune terre n’est promise ne propose pas seulement une réflexion, par décalage, sur Israël, Lavie Tidhar crée une pensée sur l’endroit, ses altérations, censée nous définir.

Lire la suite « Aucune terre n’est promise Lavie Tidhar »