Fermé pour l’hiver Jorn Lier Horst

couv42773520.gif

Fermé pour l’hiver de Jorn Lier Horst se présente sous les atours d’un polar efficace. Son histoire d’un cadavre retrouvé dans un chalet puis à envolé avance à un rythme soutenu. Une lecture plutôt agréable même si sa trame et ses personnages peuvent paraître manqué d’originalité.

Continue reading « Fermé pour l’hiver Jorn Lier Horst »

L’alphabet des flammes Ben Marcus

 

51pr31Zq7fL._SX195_.jpg

L’alphabet des flammes est un roman d’une intelligence diabolique et déroutante. Sous les allures apocalyptiques d’un roman d’anticipation, Ben Marcus y met en scène la fin d’une humanité malade de son langage mais aussi de sa vie intérieure sans porte de sortie. Une très belle découverte que ce roman reconnu mais, sans doute, peu lu.

Continue reading « L’alphabet des flammes Ben Marcus »

10 :04 Ben Lerner

10:04

10 :04, second roman de Ben Lerner explore le lien entre fiction et réalité. Lerner nous livre une réflexion passionnante sur les variations et les virtualités dont se constitue le roman. 10 : 04 se révèle alors une magnifique altération de perpétuelle mise en abyme. Un livre à découvrir d’un romancier novateur.

Continue reading « 10 :04 Ben Lerner »

Zeruya Shalev Thèra

thera

Dans Thèra, Zuruya Shalev nous livre le long et obsédant monologue d’une femme blessée, en pleine rupture amoureuse. Avec l’exactitude d’une cruauté pesée, Shalev dissèque les oscillations, les arrangements et chacune de ces constructions mentales par lesquelles nous tentons de nous approprier notre existence.

Continue reading « Zeruya Shalev Thèra »

Le bon hiver Jao Tordo

tordo

À travers une intrigue presque classique de roman policier, dans Le bon hiver, Jao Tordo mène une réflexion ludique, grave et belle malgré une ironie peut-être trop présente, sur la création romanesque, son impact sur le vécu. Le bon hiver est un livre d’une rare intelligence d’un auteur à découvrir.

Continue reading « Le bon hiver Jao Tordo »

Adieu mon livre ! Kenzaburo Oé

images-duckduckgo-comrr

Dans ce très beau livre, Ôé Kenzaburo feint de reprendre pour l’achever son entreprise autobiographique. À travers une très riche réflexion sur le double, l’engagement politique et la création poétique, il nous livre un très grand roman.

Continue reading « Adieu mon livre ! Kenzaburo Oé »

Le quatrième homme Kjell Ola Dahl

A78309.jpg

Le quatrième homme est la troisième enquête de l’inspecteur Frank Frolich. Kjell Ola Dahl est un des meilleurs représentant du polar norvégien. Depuis Gunar Staalsen, le roman noir norvégien a adopté une sécheresse d’une admirable dynamique. Dans cette histoire, qui semble d’abord un peu entendue, ce minimalisme descriptif emporte le lecteur.

Continue reading « Le quatrième homme Kjell Ola Dahl »

Le grand incendie Shirley Hazzard

510GJN8XV3L

Le grand incendie s’offre dans l’évidence le classicisme d’un grand roman. Dans une langue transparente, précise et sensuelle, Shirley Hazzard, raconte l’embrasement intérieur d’une passion au lendemain de la seconde guerre. Simplicité et profondeur pour envisager nos possibilité de survivre.

Continue reading « Le grand incendie Shirley Hazzard »

La maison des épreuves Jason Hrivak

couv9570843.jpg

La maison des épreuves est un court récit spéculatif. Jason Hrivnak y explore la folie de nos choix, un imaginaire enfantin polymorphe, déréglé et isolé mais surtout interroge le salut qu’est censé pouvoir nous apporter la narration.

Continue reading « La maison des épreuves Jason Hrivak »

Les pièges de l’exil Philip Kerr

couv118808

Dans ce neuvième volume des aventures rocambolesques et cyniques de Bernie Gunther, Philip Kerr nous sert, avec sa verve habituelle, une lecture distrayante et instructive. Dans Les pièges de l’exil le roman historique explore des événements méconnus, tragiques, et son héros fatigué y promène encore ses définitifs désenchantements.

Continue reading « Les pièges de l’exil Philip Kerr »

Le labyrinthe d’une vie Adam Foulds

cover114415-medium.png

Dans Le labyrinthe d’une vie, Adam Foulds entremêle le destin ordinaire non tant de deux poètes anglais reconnus, Alfred Tennyson et John Clare, que la vie ordinaire, banale et discrètement magnifique de la famille du Docteur Allen, le directeur de cette maison qui sert de toile de fond à ce roman précis et poétique.

Continue reading « Le labyrinthe d’une vie Adam Foulds »