Adieu fantômes Nadia Terranova

I23681

Exhumer une disparition, plonger dans ses souvenirs pour enfin en perdre la matérialité, en égarer leur vérité qui ne tient qu’à nos obsessions. Dans une prose hantée de détails, emplie d’une précision psychologique sans facilité, Adieu fantômes offre une très belle confrontation à la perte et à la fragile construction de soi.

Lire la suite « Adieu fantômes Nadia Terranova »

Danses du destin Michel Vittoz

61vyRIAZbBL

Le destin, le hasard dans cette épure de polar métaphysique. À travers le point de vue de chacun des acteurs de son intrigue fatale et rythmée, réduite à la succession de pronoms personnels, Danses du destin interroge nos choix souvent maladroits avant que d’être malheureux. Mais à cette trame théâtrale Michel Vittoz adjoint une véritable histoire policière à l’ancienne. Le roman devient alors le portrait d’une manipulation et de cette crapulerie étatique qui survit après la seconde guerre mondiale. Le style sec et poisseux nous en rend parfaitement l’atmosphère.

Lire la suite « Danses du destin Michel Vittoz »

Asta Jon Kalman, Stefansson

product_9782072794308_195x320

 

Le manque et l’exaltation ; la vie dans les instants où elle vibre. Jón Kalman Stefánsson poursuite son entreprise poétique, sa lancinante interrogation de ce qui fait une vie, des amours qui, magnifiquement, la décompose. Ásta instaure une très belle communication en absence, un récit non linéaire de la vie brinquebalée d’Ásta. Lyrique et pleine de cette sensualité susceptible de surprendre les instants de bonheur de ses personnages, la langue de Jón Kalman Stefánsson donne un joli écho au quotidien, à sa mélancolie mais aussi à une rare défense de l’exaltation et de son non-conformisme.

Lire la suite « Asta Jon Kalman, Stefansson »

Il était une fois dans l’Est Arpad Soltész

41j0dE1bLmL._SX349_BO1,204,203,200_

Du noir, brutal et sec, sans concession pour la société slovaque gangrenée par une corruption généralisée. Virevoltant dans une violence partagée par tous les personnages, Il était une fois dans l’Est ou le récit d’un ratage dégueulasse puis d’une revanche comme ultime rebondissement. Arpád Soltész joue de son intrigue emmêlée, de ses très brusques changements de points de vue et de personnage en virtuose. On se laisse happer par la très grande noirceur de cette histoire de trafic d’être humain.

Lire la suite « Il était une fois dans l’Est Arpad Soltész »

Classe de mer Benjamin Taïeb

9791097356125_1

Le harcèlement scolaire à nu, ses conséquences, son émulation perverse mais aussi, très joliment, les mots académiques pour le mettre à distance. Dans un récit court et tendu, Benjamin Taïeb revient sur cette sortie scolaire où il subit la violence de quatre de ces camarades. Classe de mer se révèle un texte dont la force tient à la concertation du jaillissement de cette colère irrépressible.

Lire la suite « Classe de mer Benjamin Taïeb »