Hotel Waldheim François Vallejo

005504629

Et si notre mémoire ne survenait que quand « queqchose » nous expulse de son confort fugitif ? Avec une intrigue délicieusement piégeuse, Hôtel Waldheim pose cette hypothèse dans une reconstruction sensible, incarnée et inquiète. François Vallejo dans une prose limpide interroge les différentes traductions de nos souvenirs et surtout leurs indomptables instrumentalisations.

Lire la suite « Hotel Waldheim François Vallejo »

Publicités

Le courtier en tabac John Barth

barth.com

Ample roman de la représentation, la feintise, le complot et l’emprunt d’identité, Le courtier en tabac se révèle plein de fantaisies, de truculences, d’inventions et de complots. Pour donner un représentation du marigot du Maryland un peu avant 1700, John Barth invente une langue et donc un univers singulier et fascinant.

Lire la suite « Le courtier en tabac John Barth »

Seule la nuit tombe dans ses bras Philippe Annocque

Seule-la-nuit-tombe-dans-ses-bras.jpg

Que touche-t-on exactement dans une histoire d’amour, qui caresse-t-on quand on se dédouble dans la virtualité des réseaux sociaux ou dans celle de l’écriture ? Dans une langue à la poésie contenue par une joyeuse réserve d’ironie, Philippe Annocque part de ces questions pour déployer, et décomposer, une volatile réflexion sur le miroir de l’érotisme, les clichés du cul et les sentiments qu’ils effleurent en un sempiternel recommencement.

Lire la suite « Seule la nuit tombe dans ses bras Philippe Annocque »

Un été sans ans dormir Bram Dehouck

Un_Ete_Sans_Dormir_Couv3

Roman noir, cruelle comédie villageoise, mise en scène d’une succession tragique d’événements hasardeux, Un été sans dormir s’amuse de situations grotesques et douloureuses. Bram Dehouck signe ici un livre dont l’apparente légéreté et la quotidienneté n’est jamais banale ou gratuite.

Lire la suite « Un été sans ans dormir Bram Dehouck »

La rouille Éric Richer

1ererouille.jpg

Quels mots mettrent sur nos catastrophes intimes, sur nos façons de ne pas nous laisser ankyloser par la rouille ? Quelles phrases agencées pour donner à voir la violence, et ses impensés, d’une vision adolescente qui réfute tout rite initiatique comme autant de récits inopérants, d’un autre temps ? Dans une prose si syncopée qu’elle sinue entre les hallucinations, Éric Richer nous entraîne dans La rouille dans son univers si singulier, inquiétant. Un premier roman plein de promesse.

Lire la suite « La rouille Éric Richer »