Le temps des hyènes Carlo Lucarelli

editions-metailie.com-temps-des-hyenes-hd.jpg

Dans sa prose précise, poétique, Lucarelli retrouve l’Érythrée. Cette attention à la langue, aux identités qu’elle révèle, transforme Le temps des hyènes en un bref roman qui dépasse les codes du roman noir. Lucarelli sait néanmoins en mimer le meilleur : le rythme, la dénonciation sociale et surtout la légèreté de l’humour.

Lire la suite « Le temps des hyènes Carlo Lucarelli »

Publicités

Le cercle des douze Pablo de Santis

santis

Enquête sur l’illusion. Derrière le pastiche des déductions de détectives philosophes, Le cercle des douze livre, derrière le trompe-l’œil d’un très brillant exercice de style, une très fine réflexion sur l’accompagnement de la fiction. Pablo de Santis captive par son appropriation d’un Paris disparu, par ses pastiches d’un pari sur une rationalité illuminée.

Lire la suite « Le cercle des douze Pablo de Santis »

Les empreintes du diable John Burnside

couv27089565.gif

Avec sa finesse habituelle, Burnside se révèle un paysagiste inquiétant, avec sa pénétrante élégance, il se révèle un portraitiste hors pair de nos solitudes. Les empreintes du diable est un cours récit où les tensions et les drames sont effleurées comme autant de terrifiantes et incompréhensibles traces du mal. À découvrir de toute urgence.

Lire la suite « Les empreintes du diable John Burnside »

La huitième vibration Carlo Lucarelli

20308

Récit d’une défaite coloniale, La huitième vibration est un roman empli de sensations, d’odeurs et de dépits. Surtout sans doute de ne jamais trouver le terme exact pour que les personnages décrivent le désordre de leurs sentiments. Lucarelli se révèle un grand romancier malgré une froide distanciation à ses personnages.

Lire la suite « La huitième vibration Carlo Lucarelli »

Le mardi de la forêt Andreas Maier

mardi de la foret-300x460

Avec une vertigineuse maîtrise narrative, Le mardi de la forêt plonge dans l’inconscient d’un village, ses rumeurs, sa vénalité et surtout son incapacité à accepter la moindre différence. Ce premier roman de AndreasMaier est un caricature grinçante, d’une sourde violence. Il nous révèle pourtant, dans une prose dense, le portrait d’hommes égarés dans leur ratiocinations.

Lire la suite « Le mardi de la forêt Andreas Maier »